Actualité automobileSalon de Detroit

Detroit 2018 : Une Ford Mustang pour les 50 ans de Bullitt

Si la chasse au CO2 fait actuellement rage, certains constructeurs osent encore aller à contre-courant de la tendance en faisant la part belle aux voitures plaisir. Ford en fait assurément partie et dévoile à Detroit une Mustang bien spéciale à l’occasion des 50 ans du film Bullitt.

Ford Mustang Bullitt Detroit 2018

Si la plupart des constructeurs font désormais tout pour limiter les émissions ou optent même pour l’électrique, d’autres au contraire tentent de faire encore perdurer cette belle notion de « voiture plaisir ». Cette fois-ci, c’est au tour de Ford de nous montrer qu’il fait partie de ceux là, en présentant au salon de Detroit une Mustang Bullitt à l’occasion du cinquantenaire du film éponyme.

Cette série spéciale, dont le nombre d’exemplaires n’a pour l’heure pas été annoncé adopte une livrée « Dark Highland Green » en référence à l’originale de 1968, bien qu’une livrée noire soit également disponible. Des entourages de calandre et de fenêtres chromés ainsi que des jantes 19 pouces en aluminium viennent également compléter son look en lui offrant un style unique. Enfin, un logo spécifique « Bullitt » vient prendre sa place à l’arrière, tandis que le célèbre cheval au galop disparaît de la grille de calandre.

A l’intérieur, l’habitacle se pare d’une sellerie noire rehaussée de discrètes surpiqûres vertes, ainsi que de logos sur les sièges Recaro (en option). Si le combiné digital de 12 pouces est identique à celui de la Mustang de série, ce dernier adopte néanmoins un écran d’accueil exclusif à cette déclinaison.

Puissance en hausse

Ford Mustang Bullitt Detroit 2018

Sous son capot, cette Ford Mustang Bullitt reprend le V8 5,0 litres de la GT mais voit sa puissance poussée à 475 chevaux contre 450, le tout pour un couple maximal de 569 Nm. Si le 0 à 100 km/h n’a pas été dévoilé pour cette version spécifique, la vitesse de pointe est quant à elle annoncée à 262 km/h. Afin de plaire aux puristes, l’ensemble de la puissance est envoyée sur les roues arrière via une transmission manuelle à six rapports. Enfin, l’échappement a également été revu afin d’offrir à la pony-car une sonorité unique qui devrait ravir les passionnés.

Malheureusement, ce futur collector sera uniquement réservé à la clientèle américaine et ne sera donc pas importé en Europe. Pour l’heure, le prix de ce petit bijou n’a pas été annoncé, mais gageons qu’il sera pour le moins élevé au vu de l’exclusivité et du potentiel de ce modèle.

Marie Lizak

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer