Actualité automobile

Renault Kadjar: Le nouveau crossover au losange

Présenté lors d’une conférence de presse donnée par le PDG Carlos Ghosn à la plaine Saint Denis ce 2 février dans l’après-midi, le Renault Kadjar reprend les codes esthétiques de la marque pour assister le Captur sur le marché des SUV.

©Renault
©Renault

Destiné à être le cousin français du Nissan Qashquai, le Kadjar a pour ambition d’épauler son grand frère, le Captur sur le marché très prisé des SUV et des crossovers, de plus en plus demandés.

Esthétiquement, un mariage harmonieux

Pour sa première sortie officielle, le SUV se pare d’une livrée orange du meilleur gout…ou pas qui laissent un peu mieux admirer ses courbes harmonieuses.
A sa silhouette plus généreuse et plus ronde que le Captur s’ajoutent une calandre typique du design Renault issue du travail de Laurens Van Der Acker le directeur stylistique de la marque au losange.
On retrouve également des bas de caisse prit de la Clio de dernière génération et d’ailes avant et arrières issues du Nissan Qashquai.

©Renault
©Renault

Des informations encore floues

Aucune caractéristique technique n’a été encore dévoilée mais les suppositions vont bon train sur la moteur, qui sera probablement issu de la gamme, tel qu’un 3 cylindres de 0,9L dont la puissance évoluera sûrement entre 90 ch et 160 ch.
La seule certitude concerne l’Extended Grip qui renforcera la motricité de ce SUV qui sera très probablement un deux roues motrices, pas question d’aller jouer les baroudeurs donc.

En ce qui concerne le tarif, il y a fort à parier qu’il avoisinera les 22 500€, pour concurrencer le Peugeot 3008.

La commercialisation de ca Kadjar est prévue pour juin 2015 et il sera présent au salon de Genève en mars prochain, l’occasion de conquérir les foules et pourquoi pas les éventuels acheteurs.

Marie Lizak

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer