Bugatti Divo : la future reine des circuits ?

Attendue depuis plusieurs mois, la Bugatti Divo montre enfin ses lignes définitives, aux faux airs de concept tout droit sorti d’un jeu vidéo. Forte de 1.500 chevaux et conçue avant tout pour offrir un comportement optimisé en courbes, elle affiche un ticket d’entrée à 5 millions d’euros.

Bugatti Divo 2018 face avant

Ca y est, elle est enfin arrivée ! Après de nombreux teasers évoquant son design et sa sonorité, la Bugatti Divo se montre à l’occasion du célèbre « The Quail : A motorsport gathering », qui se déroule en ce moment, dans le cadre de la Monterey Car Week en Californie. Plus performante, plus radicale et surtout, (beaucoup) plus chère, la dernière création de la firme de Molsheim laisse donc désormais le monde entier découvrir ses lignes, largement retravaillées pour offrir un aérodynamisme optimisé.

Et pour cause, ses lignes un brin torturées semblent très largement inspirées du concept Vision Gran Turismo, dévoilé en 2015. Si l’on retrouve bien les quelques détails stylistiques chers à la marque dont la calandre en fer à cheval ainsi que le style général toujours très futuriste, cette Divo se distingue par des traits encore plus osés que ses devancières. La signature lumineuse, réalisée grâce à l’impression 3D, se veut en effet digne d’un concept-car, tandis que les appendices aérodynamiques lui offrent un style plus radical que jamais. Que ce soit la lame avant, les jupes latérales ainsi que le diffuseur arrière, tout est plus gros, plus imposant et surtout retravaillé pour offrir un appui de 456 kg, soit 90 de plus par rapport à la Chiron.

A l’intérieur, l’ambiance reste proche des autres productions de la marque, tandis que les sièges, au maintien plus important s’habillent d’Alcantara bleu. Une teinte « Divo Racing Blue » spécialement imaginée pour la supercar, et que l’on retrouve également à l’extérieur. Le reste demeure quant à lui identique à sa devancière, mais rien n’a toutefois été dit quant aux technologies embarquées, ainsi qu’aux aides à la conduite, mais on s’en doute, là n’est pas la priorité des propriétaires de la supercar.

Conçue pour les routes sinueuses

Bugatti Divo 2018 arrière feux aileron

Si cette Bugatti Divo conserve le W16 8,0 litres de 1.500 chevaux de sa devancière, la Chiron, celle-ci se montre toutefois moins performante que cette dernière. Bridée à «seulement » 380 km/h contre 420 pour sa grande soeur, la supercar reste toutefois à la hauteur des attentes. Et pour cause, si son 0 à 100 km/h n’a pas été communiqué, la marque préfère évoquer ses performances sur le circuit du Nardo, la supercar ayant mis huit secondes de moins pour boucler un tour sur la piste dédiée à la maniabilité.

Et pour cause, cette Divo n’a pas été conçue pour battre des records de vitesse, mais bien pour se montrer plus efficace en courbes. Pour cela, la sportive de Molsheim a bénéficié de nombreuses améliorations au niveau de son châssis, raffermi, tout comme les amortisseurs, tandis que le carrossage a également été revu. En résulte une stabilité accrue, évidemment, permettant également d’augmenter l’accélération latérale, passant de 1,5 à 1,6 G. Des performances que l’on doit également en partie à l’aérodynamisme revu, grâce notamment à l’aileron arrière élargi de 23 % adaptant sa position au mode de conduite choisi.

Affichée à cinq millions d’euros, la Bugatti Divo est limitée à seulement 40 exemplaires… tous vendus, évidemment. Mais si vous souhaitez tout de même débourser ce prix, vous pourrez tout de même vous offrir 417 Dacia Duster…

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s