Nissan Juke R, le crossover ultime

Oubliez tout ce que vous savez et vos préjugés sur les crossover. Ici, nous avons affaire à une bête de course, tout en puissance, qui impose l’admiration. Rencontre avec le SUV de tous les superlatifs.

Issu du mariage de crossover Juke et de la puissante GT-R, ce bolide n’a (presque) rien à envier au plus grandes supercars, grâce à la préparation impressionnante signée RML, un préparateur tout droit venu d’outre-Manche, qui au départ avait conçu cet engin hors-normes seulement en tant que concept-car puis, plébiscité par le public, le déclinera en version « de série »…Enfin à seulement vingt-trois exemplaires, petite série donc.

©Turbo
©Turbo

Un design imposant mais sobre

On reconnait ce Juke-5 au premier abord, il est impossible de se tromper sur la machine que l’on a devant nous, lorsqu’on a la chance de l’avoir en face de nous, bien sur. Tout d’abord, ses bas de caisses impressionnants le rendent plus trapu, plus lourd mais aussi plus agressif que sa version de base.

Des prises d’air on été ajoutées, principalement sous la calandre, où l’on trouve quatre aérations arrondies immédiatement reconnaissables, à l’arrière, deux sorties d’échappement nous confirment bien à quelle sorte de machine nous avons affaire, un SUV qui se veut ultime et qui le montre, histoire de bien nous le faire comprendre.

A cela s’ajoute l’aileron imposant ainsi, qu’une peinture exclusive noir mat, qui rend ce Juke impressionnant mais presque sobre, pas de couleurs flashy donc, si ce n’est la couleur rouge des étriers de freins, dissimulés sous des jantes noires du plus bel effet.

©Turbo
©Turbo

Sous le capot, une bête de course inspirée de la GT-R

Pour obtenir une telle bête, seul le chassis et la carrosserie du SUV Juke a été gardée, puisque sous le capot, c’est bel et bien un moteur issu de la GT-R, un V6 3.6 litres biturbo de 550 chevaux, qui explose le 0 à 100 km/h en trois secondes, impressionnant pour un crossver de 1550 kg.

Il est équipé d’une transmission intégrale, en quatre roues motrices donc ainsi que de voies élargies pour une meilleur adhérence et d’éléments aérodynamiques.

L’empattement est allongé tandis que le centre de gravité est plus haut, ce qui produit une sensation d’agilité mais également d’instabilité, il est donc agréable à conduire, aussi bien dans les courbes techniques qu’en ligne droite, bien que nous avons des doutes quand à son éventuelle victoire face à une « vraie » GT-R.

Ce Juke-R est donc prometteur mais il n’en reste néanmoins qu’un délire de préparateur, car au prix exorbitant de 450 000€, autant s’offrir une vraie superstar faite pour la vitesse et la piste. Une voiture destinée aux collections plus qu’a la course pour résumer.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s