Opel Corsa E 2015

C’est durant le Mondial de l’Automobile de Paris que le constructeur allemand Opel a présenté sa toute dernière née, la nouvelle Corsa E. Présentation d’une voiture pleine d’atout. 

C’est le 2 octobre que cette toute dernière version de la Corsa est présentée officiellement, lors de la conférence de presse, en présence de l’ambassadrice de la marque, la top-modèle Claudia Schiffer.

©Opel

Présentée dans sa version rouge Magma, cette petite citadine se montre beaucoup moins sage et avec un caractère plus affirmé que la, précédente.

Une esthétique repensée.

Esthétiquement, des changements importants ont été fait, principalement sur la face avant qui a été totalement repensée et sur l’arrière, plus marqué et acéré, même si les codes stylistiques de la marques sont toujours présents, tels que les phares en « yeux d’aigles » et la fameuse « virgule » sur les flancs, reconnaissable par les Opelistes.

Elle s’est également allongée et sa longueur passe de 400 cm à 402 cm, ce qui parait peu mais se remarque tout de même et la fait paraître plus élancée.

Un moteur révolutionnaire mais concurrencé.

©Opel

Mais la véritable (r)évolution se situe bel et bien sous le capot.

En effet, en plus des motorisations déjà présentes auparavant sur la Corsa D, cette nouvelle génération se paye le luxe de s’équiper d’un tout nouveau moteur 1 litre ecotech turbo 3 cylindres essence développant 115 chevaux, équipé du start & stop, développé uniquement par le constructeur au Blitz, mais qui n’est pas sans nous rappeler le moteur Ford ecoboost, de 1 litre et 3 cylindres mais développant quant à lui 125 chevaux, avec l’aide d’un turbo, bien sur.

Innovante en tous points.

Un tout nouveau système Intelli-Link fait son apparition dans cette Corsa, mais également dans l’Adam, sa « petite soeur » de la gamme. En effet, cette dernière génération s’équipe d’un nouvel écran tactile de 7 pouces compatible avec les smartphones, ce qui rend le tableau de bord beaucoup plus épuré.

De plus, ce système multimédia est intuitif et d’une simplicité étonnante, ce qui rend cette voiture accessible à tous les clients, même ceux n’ayant pas l’habitude de la technologie.

Toujours à l’intérieur, le compteur de vitesse s’est considérablement épuré, pour une lecture plus rapide et donc plus de sécurité.

8400458
©Opel

On retrouvera aussi le système FlexFix, ce porte-vélo intégré au bouclier arrière exclusif à Opel, déjà présent sur le Meriva et la précédente génération de la Corsa, toujours en option bien sur.

En bref, cette petite citadine qui sera disponible à l’essai à partir de décembre et à l’achat en janvier a déjà tout pour plaire et beaucoup d’atouts pour séduire tout types de clients potentiels, car elle présente de nombreux équipements, aussi bien de série qu’en option, ainsi que des innovations intéressantes, pour un prix d’appel de 11 990€.

Marie Lizak 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s