Actualité automobileVoiture propre

Audi Q4 e-tron et Q4 e-tron Sportback : cousin germain

Après l’E-Tron GT, c’est au tour de l’Audi Q4 e-tron et de sa version Sportback d’enrichir le catalogue électrique de la marque aux anneaux.

Photo Audi Q4 e-tron électrique 2021

Pressé par des normes de plus en plus strictes en matière d’émissions polluantes, le groupe Volkswagen doit s’adapter et travailler à l’électrification de ses marques. Sans vouloir tourner définitivement le dos aux moteurs thermiques, la firme de Wolfsburg souhaite néanmoins développer ses véhicules zéro-émission, et ce pour l’ensemble de ses constructeurs. Une stratégie déjà bien lancée, que ce soit avec les Volkswagen ID.3 et ID.4, ainsi qu’avec le cousin technique de ce dernier, le nouveau Skoda Enyaq iV, tandis que chez Audi, on pense bien sûr à l’E-Tron, ainsi qu’à la toute nouvelle E-Tron GT tout juste dévoilée. Bref, une gamme plutôt alléchante, qui devrait encore s’enrichir dans les années à venir. Et justement, la marque aux anneaux revient sur le devant de la scène avec un tout nouveau modèle, enfin dévoilé officiellement après une longue période de teasing. Il s’agit du nouveau Q4 e-tron, accompagné de sa version Sportback, qui fait donc ses débuts, avec une ambition : rivaliser avec la Tesla Model Y, toujours pas disponible en Europe.

Pour cela, le SUV électrique mise d’abord sur son style, très fortement inspiré du concept éponyme dévoilé en 2019. Reconnaissable au premier coup d’oeil, grâce notamment à sa calandre octogonale fermée, le dernier-né de la marque aux anneaux se décline en deux versions, une standard et une Sportback, reconnaissable à sa ligne de toit plus inclinée ainsi que son becquet. Malgré sa silhouette plutôt trapue, avec ses porte-à-faux très courts et sa ceinture de caisse haute, le SUV est plutôt imposant, avec une longueur de 4,59 mètres, quelle que soit la version. On notera également la toute nouvelle signature lumineuse, qui peut alors être modifiée directement via l’écran tactile, avec pas moins de quatre motifs disponibles. A bord, la révolution n’est pas vraiment à l’ordre du jour, mais qu’importe, puisque l’ensemble reste moderne et bien pensé. Nous retrouvons alors un écran tactile de 11,6 pouces, associé à un combiné numérique de 10,1 pouces, ainsi qu’à un affichage tête-haute en réalité augmenté, comme sur la Volkswagen ID.4. Enfin, le volume de coffre est quant à lui affiché entre 520 et 1 490 litres, pour les deux versions.

Plusieurs configurations techniques

Photo arrière Audi Q4 e-tron 2021

Reposant sur la nouvelle plateforme MEB comme les Volkswagen ID.4 et Skoda Enyaq iV, l’Audi Q4 e-tron se décline en plusieurs versions, à savoir 35, 40 et 50, avec des puissances comprises entre 170 et 299 chevaux, et un couple allant de 310 à 460 Nm. Les deux versions d’entrée de gamme sont dotées d’un seul moteur, situé à l’arrière, tandis que la déclinaison 50 e-tron en embarque deux, soit un sur chaque essieu. A noter que si la version 35 est équipée d’une batterie de 52 kWh, permettant de parcourir entre 341 et 349 kilomètres, les deux autres variantes embarquent une batterie plus grosse, d’une capacité de 77 kWh. Le SUV électrique est alors en mesure de parcourir entre 488 et 520 kilomètres en une seule charge, selon la silhouette choisie. A noter que seulement dix petites minutes seront nécessaires pour récupérer environ 130 kilomètres d’autonomie via une borne rapide, avec une puissance allant jusqu’à 125 kW.

Affiché à partir de 42 800 € dans sa version standard et 44 800 € en Sportback, le nouvel Audi Q4 e-tron se montre relativement accessible, notamment face à son rival, le Tesla Model Y. Chassant également sur les terres de la Ford Mustang Mach-E, le SUV électrique s’offrira par la suite d’autres déclinaisons plus sportives. A noter que lancement de ce nouveau venu est prévu pour le mois de juin prochain.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer