Actualité automobile

300 chevaux hybrides dans la future Peugeot 308 ?

Attendue dans le courant de l’année prochaine, la 3ème génération de la Peugeot 308 pourrait s’offrir une version sportive revendiquant plus de 300 chevaux.

Photo Peugeot 308 GTi

Cela fait déjà plus de six ans que l’actuelle Peugeot 308 est présente au sein du catalogue, bien que son restylage, intervenu en 2017 lui ait permis de conserver un style encore très actuel. Si la compacte ne semble donc pas avoir trop souffert du poids des années, il est temps pour elle se se renouveler, afin de mieux coller avec le reste de la gamme en termes de style, que ce soit les nouvelles Peugeot 208 et 2008. Dès l’année prochaine, une toute nouvelle génération devrait donc voir le jour, avec pour ambition d’incarner toujours plus la montée en gamme de la marque, et ainsi rivaliser avec les stars allemandes du segment, et notamment la nouvelle Audi A3 Sportback. Si la gamme de motorisations devrait alors être intégralement revue, en faisant notamment la part belle à l’électrification, une nouvelle version sportive serait également envisagée.

Cette information nous provient de nos confrères d’Autocar, qui évoquent l’arrivée d’une version hautes performances au sein du catalogue de la future Peugeot 308. Toutefois, sa commercialisation reste pour l’heure sujette à réflexion, le constructeur souhaitant d’abord prendre la température avec le lancement de la 508 Peugeot Sport Engineered, prévu pour la fin de l’année. Le patron de la marque, Jean-Philippe Imparato a toutefois précisé que ce succès ne serait pas évalué en termes de ventes mais bien de réputation et en fonction de l’accueil qui sera fait à la berline. Quoi qu’il en soit, il faudra définitivement oublier le badge GTi pour les versions sportives, désormais remplacé par l’appellation PSE. De son côté, la version hautes performances de la future 308 devrait arriver un peu plus tard, pas avant 2022 comme le précisent nos confères.

Une puissance en hausse

Comme c’est déjà le cas pour l’actuelle version, la 3ème génération de la Peugeot 308 reposera sur la plateforme EMP2 qui a donc déjà largement fait ses preuves, comme nous l’avons nous-même testé à plusieurs reprises. Ce sera donc également le cas pour la déclinaison PSE, qui devrait reprendre le quatre cylindres 1,6 litres PureTech que l’on connaît déjà très bien au sein de la gamme. Celui-ci ne devrait toutefois pas être seul sous le capot, puisqu’il sera accompagné de deux moteurs électriques, à savoir un sur chaque essieu. Cette configuration, inaugurée sur la Peugeot 3008 HYbrid4 devrait offrir à la compacte une puissance totale dépassant les 300 chevaux, lui permettant alors de rivaliser frontalement avec la future Volkswagen Golf R. En revanche, aucune version sportive 100 % thermique ne sera proposée sur cette nouvelle génération.

Le reste de l’offre de la Peugeot 308 3ème du nom devrait se composer de moteurs essence et diesel, avec une déclinaison GT de 225 chevaux coiffant la gamme au lancement. Par ailleurs, une variante 100 % électrique pourrait également être envisagée, de même qu’une version un peu plus baroudeuse, reprenant alors les codes du SUV. Celle-ci devrait alors entrer en concurrence directe avec la Mercedes GLA, entre autres. Enfin, les Peugeot 508 et 308 ne devraient pas être les seules à profiter du badge PSE. Et pour cause, Jean-Philippe Imparato a confirmé à nos confrères britanniques que la formule développée sur la berline pourrait être appliquée « sur la 3008 et d’autres modèles ».

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer