Traversée de Paris estivale 2018 : soleil et belles anciennes

Pour sa 11ème édition, la Traversée de Paris estivale a une fois encore réuni plusieurs centaines de belles anciennes, pour une balade ensoleillée dans les rues de la capitale. Un évènement incontournable, pour les collectionneurs comme les passionnés.

Traversée de Paris estivale 2018

Chaque année, au mois de juillet, c’est le même ballet insolite qui se répète, alors que Paris se réveille doucement. Des centaines de véhicules de collection envahissent les rues de la capitale, dans un cortège festif et bon enfant, où se côtoient DS 21, Ford Mustang et autres Porsche 356 dans une ambiance décontractée. Ce rendez-vous, c’est la Traversée de Paris estivale, qui fête cette année sa 11ème édition et qui rencontre toujours un franc succès, aussi bien du côté des propriétaires que du public, qui regarde passer les anciennes avec une pointe de curiosité.

Ici, pas de restriction de puissance et il n’est pas question d’entrer en compétition : chacun vient avec ce qu’il a, qu’il s’agisse d’une Citroën 2 CV ou d’une rare Bugatti. Tout le monde est accepté, pour peu qu’il possède un véhicule de collection de plus de trente ans, seul critère indispensable pour les organisateurs. L’occasion d’admirer quelques belles carrosseries en action, qu’elles soient badgées d’un lion, d’un losange ou même d’un logo désormais oublié, qui sonne comme un beau vestige du passé. De notre côté, nous avons eu un petit coup de cœur pour la Coccinelle aux couleurs de Choupette, mais aussi pour une superbe Volvo 1800 ES, au charme si scandinave.

30 km dans Paris

Traversée de Paris estivale 2018

Comme tous les ans, seuls quelques points du parcours avaient été dévoilés en avance, afin de garder la surprise mais aussi de favoriser les participants jouant le jeu. Alors que celui de l’an dernier mettait à l’honneur les gares parisiennes, cette édition était quant à elle organisée sur le thème de la Traversée de Paris, célèbre film de Claude Autant-Lara, inspiré de la nouvelle Marcel Aymé, dans lequel figure quelques pointures du cinéma dont Louis de Funès, Jean Gabin et Bourvil. A cette occasion, le cortège a parcouru quelques lieux emblématiques, dont la rue Poliveau (5ème arrondissement), dans laquelle se noue l’intrigue. Évidemment, une séance photo improvisée s’est imposée devant le café éponyme, pour le plus grand plaisir des curieux attablés.

Après une belle balade de plus de 30 km en passant par Montmartre, la place de la Concorde et les Invalides, direction la terrasse de l’observatoire de Meudon, pour un grand pique-nique autour des véhicules anciens. Une ambiance conviviale flotte sur les lieux, et l’on parle voitures entre deux gorgées de rosé, installé sur une nappe dans l’herbe. Jouant le jeu jusqu’au bout, les collectionneurs ont sorti les tenues d’époque, et nous avons pu croiser quelques policiers en Renault 4 CV Pie et autres militaires de la 1ère et 2ème guerre mondiale, avec des véhicules exposés par l’UNIVEM.

Rendez-vous dans quelques mois pour la Traversée de Paris hivernale, dont les détails sont attendus dans les prochains mois.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s