Genève 2018 : Toyota restyle sa petite Aygo

Quatre ans après son lancement, la deuxième génération de la Toyota Aygo s’offre un petit restylage de mi-carrière à l’occasion du salon de Genève. Au programme, un design plus sobre, quelques évolutions sur le plan mécanique et deux éditions spéciales.

Toyota Aygo 2018

En 2014, Toyota dévoilait la 2ème génération de sa petite Aygo, une citadine fun et maniable au look aisément reconnaissable grâce à sa face avant en forme de X. Quatre ans après son lancement, la cousine pas si éloignée des Peugeot 108 et Citroën C1 s’offre pourtant un petit restylage de mi-carrière, présenté à l’occasion du salon de Genève. Si l’arrière évolue sensiblement avec de nouveaux feux arrière, c’est principalement au niveau de la face avant que les designers ont opéré les plus gros changements.

En effet, exit l’imposant X frontal, puisque ce dernier adopte désormais un style plus discret, se fondant dans le bouclier grâce à un tout nouveau design. L’ensemble s’assagit donc très légèrement, sans pour autant perdre de sa personnalité si unique. L’habillage sous les feux, qui peut quant à lui être choisi en Noir, Noir Laqué ou Argent apporte également une touche de personnalisation supplémentaire, tandis que deux nouvelles teintes Magenta et Bleu font leur apparition au catalogue. A l’intérieur, de nouvelles selleries et ambiances font leur apparition, tandis que le graphisme du tableau de bord a aussi été modernisé.

Enfin, outre les finitions « x », « x-play » et « x-clusiv », la gamme s’enrichit également de deux séries spéciales « x-cite » et « x-trend ». La première se distingue par une carrosserie Magenta bi-ton, des jantes alliage 15 pouces noires ainsi qu’un intérieur spécifique incluant une sellerie en tissu et des inserts couleur carrosserie. La version « x-trend », plus sportive est quant à elle proposée avec une livrée noir rehaussée par des détails Bleu Cyan, des autocollants sport ainsi que des jantes 15 pouces à dix branches. L’habitacle s’habille quant à lui d’une sellerie mi-cuir ainsi que d’éléments bleus rappelant l’extérieur.

Evolutions sous le capot

Toyota Aygo 2018

Outre ces quelques changements esthétiques, la Toyota Aygo bénéficie également de petites évolutions mécaniques. Le trois cylindres 1.0 VVT-i a en effet été revu et corrigé afin de coller à la norme Euro 6.d grâce à un nouveau système à deux injecteurs, un taux de compression plus élevé, un circuit EGR (recirculation des gaz d’échappement) refroidi ainsi que de nouveaux composants basse friction et d’un arbre d’équilibrage revu afin de limiter les vibrations au ralenti. Deux versions sont disponibles, Standard et Eco, avec pour cette dernière des 4ème et 5ème vitesses allongées, des pneus à faible résistance au roulement, le Stop & Start ainsi que des améliorations aérodynamiques diverses.

Outre ces évolutions, ce 1.0 VVT-i gagne par la même occasion trois chevaux supplémentaires, passant alors de 69 à 72 équidés, pour un couple de 93 Nm, un 0 à 100 km/h en 13,8 secondes et une vitesse maximale de 160 km/h. Au chapitre de la consommation, la version Standard passe quant à elle de 4,1 à 3,9 l/100 km, tandis que les émissions sont en baisse de 5 g/km, soit 90 g/km.

Enfin, l’insonorisation ainsi que les réglages de suspensions et de direction ont également été retravaillés sur cette version restylée. Rendez-vous dès le 8 mars prochain pour découvrir cette nouvelle Toyota Aygo au salon de Genève !

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s