Nouvelle MINI Countryman : A la conquête de l’hybride

Fidèle au style et à l’ADN MINI, la nouvelle Countryman se veut néanmoins toujours plus agressive dans son look, tandis qu’elle adopte désormais une motorisation hybride, une première pour la marque. Un pari osé qui lui permet de se distinguer sur le segment très concurrentiel des compactes premium.

Rappelez-vous, c’est en 2010 que voyait le jour la Mini Countryman, tout premier véhicule typé SUV de la gamme du constructeur britannique, développé par BMW. Six ans après, oubliez sa bouille sympathique et toute en rondeur, puisque cette nouvelle version 2017 se veut désormais résolument sportive et agressive, sans pour autant renier son histoire.

En effet, on retrouve les fameuses optiques rondes, ici légèrement plus ovales, ainsi que la calandre caractéristique, légèrement transformée afin de gagner en caractère. On apprécie l’effort, mais il faut néanmoins avouer que l’on est plus proche d’une voiture qui semble s’être levée du pied gauche plutôt que d’une véritable sportive prête à écraser ses concurrentes, l’Audi Q2 et la Mazda CX-3 en tête.

Plus haute mais également plus longue de 20 cm, passant alors à 4,30 m, la MINI Countryman bénéficie d’un look encore plus typé SUV et offre à ses passagers un habitabilité accrue, ainsi qu’un volume de coffre supérieur, grimpant de 370 à 450 litres.

A l’intérieur, si l’habitacle conserve les codes et les caractéristiques déjà vus sur la précédente génération, on note néanmoins une petite nouveauté qui fait du bien, puisque l’écran central devient désormais tactile. Un atout de plus et un passage obligé pour la compacte s’il elle veut encore grappiller quelques parts de marché sur ses concurrentes.

C’est bien connu, MINI se distingue par ses équipements parfois insolites, et cette fois ci, la nouvelle Countryman n’est pas en reste, avec notamment l’apparition du compteur MINI Country. Ce dernier enregistre l’intégralité des trajets effectués sur tous les types de terrain, notamment les routes enneigées, inclinées ou encore en terre afin de permettre au conducteur de visualiser son trajet avec précision.

Bien évidemment, de nombreux autres équipements de sécurité sont également au rendez-vous, avec le régulateur de vitesse adaptatif, la lecture des panneaux, l’alerte de collision avec freinage automatique d’urgence ou encore les feux de route automatiques. Pour plus de confort, le conducteur pourra également bénéficier de l’affichage tête haute ainsi que de la caméra de recul, entre autres.

Nouvelle motorisation hybride rechargeable 

p90240574_highres

A son lancement européen en février prochain, la MINI Countryman sera disponible avec quatre motorisations : deux essence et deux diesel. Les clients auront donc respectivement le choix entre un 3 cylindres 1,5 litres de 136 chevaux ainsi qu’une version Cooper S turbo, revendiquant quant à elle 192 équidés. Côté diesel, la gamme s’articulera pour l’instant entre la Cooper D de 150 chevaux et la Cooper SD en offrant 190, ainsi que 400 Nm de couple par la même occasion.

Si les versions d’entrée de gamme seront livrées de série avec une boîte manuelle à six rapports, les plus puissantes pourront quant à elle être associées à la transmission automatique à huit rapports Steptronic. Cette dernière sera en effet disponible en option sur les Cooper S et D et de série sur la Cooper SD.

Si toutes ces données sont plutôt alléchantes, la nouveauté réside ailleurs sur cette nouvelle MINI Countryman. En effet, la baroudeuse des villes sera, dans un second temps, disponible avec une motorisation hybride rechargeable inédite pour la marque. Cette dernière se composera alors d’un moteur électrique de 88 chevaux, associé au bloc thermique de la Cooper (136 chevaux), soit une puissance cumulée de 224 chevaux. Une déclinaison intéressante, notamment pour les trajets urbains, puisqu’elle offre une autonomie en mode tout électrique de 40 km, pour une vitesse allant jusqu’à 125 km/h.

Si la nouvelle MINI Countryman sera présentée au grand public lors du prochain salon de Los Angeles, le 18 novembre prochain, il faudra néanmoins patienter jusqu’au mois de février pour pouvoir s’offrir un exemplaire, dont les tarifs débutent à partir de 26.900 € pour la Cooper d’entrée de gamme.

Marie Lizak

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s