Rétromobile 2019 : les stars de la vente Artcurial débarquent à Orly

A quelques mois de l’incontournable vente aux enchères Artcurial à Rétromobile, la célèbre maison nous a invité à découvrir quelques-uns de ses joyaux à l’aéroport d’Orly.  L’occasion d’admirer quelques belles carrosseries, dont la star, une Alfa Romeo 8C Touring estimée à plus de 16 millions d’euros.

Ferrari, 275 GTC, grey collection, DC3, artcurial, rétromobile

Désirables et généralement inaccessibles pour le commun des mortels, les voitures vendues par Artcurial à Rétromobile sont toujours un peu mystérieuses. Issues des collections privées de milliardaires que l’on aime jalouser, ces belles autos d’avant et après-guerre parcourent parfois des milliers de kilomètres avant de rejoindre la moquette du prestigieux stand Artcurial. Pour la première fois, la maison de vente aux enchères nous a permis de découvrir les coulisses de l’arrivée de ces pièces de collection, en nous conviant au cœur de l’aéroport d’Orly, au sud de Paris. L’occasion d’approcher des véhicules d’exception, estimés entre 120.000 et plus de 16 millions d’euros, le tout dans un cadre insolite.

Dès notre entrée dans le grand hangar situé à quelques mètres seulement des pistes et servant de parking aux avions et véhicules des présidents américains, nous sommes accueillis par plus d’une dizaine d’autos rutilantes. La première, une Ferrari 512 TR est aussi la moins chère, puisqu’elle est estimée entre 120 et 150.000 €, soit plus de 18 Dacia Sandero tout de même. Cette déclinaison de la célèbre Testa Rossa fait partie intégrante de la « Grey Collection », qui comme son nom l’indique est uniquement composée de voitures grises. Son propriétaire, dont on ne peut que saluer le bon goût automobile, a en effet réuni quatre joyaux nommées Ferrari 512 TR, 250 Lusso, 275 GTC et autres Aston Martin DB4 Série V.

Une Alfa Romeo star de la vente

Alfa Romeo 8C 2900B Touring Berlinetta, Artcurial, Ferrari, Rétromobile

Outre ces très jolies grises, Artcurial nous présente également quelques petites pépites italiennes, avec notamment la méconnue Serenissima Spyder, estimée entre 1,3 et 1,8 millions d’euros, rien que ça. Propriété du comte Volpi à l’origine de la marque, elle fut engagée aux 24 Heures du Mans en 1966 et conserve encore les stigmates de cette course mythique, avec une carrosserie en l’état. Autre belle italienne également créée par Fantuzzi, la Maserati A6GCS, brièvement conduite par Fangio et estimée entre 3,75 et 4,5 millions d’euros. Plusieurs autos d’avant-guerre seront également proposées à la vente, dont la superbe Hispano-Suiza H6B Cabriolet Sport Double Phaëton, dont la carrosserie a été conçue par Million-Guiet. Estimée entre 450 et 550 millions d’euros, elle présente un état impeccable qui devrait ravir les collectionneurs !

Mais le clou de cette vente, c’est surtout la magnifique Alfa Romeo 8C 2900 B Touring Berlinetta, estimée entre 16 et 22 millions d’euros, la plus chère proposée lors de cette édition. Il faut dire qu’elle fait partie des cinq exemplaires ayant reçu cette carrosserie, sur cinquante 8C produites au total, de quoi mieux comprendre le prix démentiel de cette italienne à la belle robe rouge. Appartenant au même propriétaire depuis plus de 40 ans, elle possède son moteur d’origine, à savoir un huit-cylindres en ligne 2,9 litres développant 200 chevaux.

Rendez-vous le 8 février prochain pour découvrir de plus près l’ensemble de la collection lors de la vente aux enchères Artcurial qui se déroulera durant le salon Rétromobile. Celui-ci ouvrira quant à lui ses portes du 6 au 10 février 2018.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s