[Salon de Francfort] L’Audi RS7 voit rouge et monte en puissance

A l’occasion du salon de Francfort, Audi offre une toute nouvelle génération à sa RS7, qui profite d’un nouveau look, et d’une vraie montée en régime.

Audi RS7 Sportback 2019 sportive 600 ch V8 dynamique

On le sait, cette édition du salon de Francfort est l’occasion pour les constructeurs allemands de jouer à domicile et de montrer toute l’étendue de leur savoir-faire, au détriment de Français ayant tout bonnement déserté l’évènement. Alors forcément, Audi, BMW et consorts sont à la fête, avec une foule de nouveautés à dévoiler et non des moindres. Et pour cause, la marque aux anneaux est venue avec les valises bien remplies, avec sa nouvelle RS6, évidemment, ainsi que son Q3 Sportback ainsi qu’un étonnant concept de franchisseur baptisé AI :TRAIL. Mais l’une des stars du stand devrait sans conteste être la RS7, qui s’offre une toute nouvelle génération, cinq ans après son arrivée sur le marché en 2013.

Si la précédente mouture était déjà très agressive, cette nouvelle venue dans la gamme repousse encore un peu plus les limites, et passerait presque pour une version sortie des ateliers d’un préparateur. Et pour cause, les designers d’Audi Sport se sont véritablement lâchés sur cette seconde génération, qui reprend par ailleurs de nombreux attributs de la RS6, révélée quelques semaines plus tôt et également présente sur le stand de la marque. Nous découvrons en effet de nouvelles optiques à l’avant, mais surtout un bouclier bien plus anguleux, percé de prises d’air élargies par rapport à la version précédente. A l’arrière aussi, les changements sont significatifs, avec cette fois-ci un diffuseur profitant d’un nouveau coup de crayon, ainsi que des feux légèrement redessinés.

Dans l’habitacle, pas de surprise, puisque la présentation de la RS6 Avant est ici reconduite, avec un écran tactile intégré dans la planche de bord comme sur les dernières productions de la marque. Celui-ci est par ailleurs complété par un combiné numérique personnalisable également bien connu, indiquant l’ensemble des données relatives à la conduite telles que la vitesse ou encore la navigation. Si le système d’info-divertissement reste inchangé, il gagne un tout nouvel affichage RS, permettant au conducteur d’avoir accès à certaines informations spécifiques telles que le couple, le temps au tour ou encore les G et la pression des pneus. Par ailleurs, d’autres détails contribuent à donner une atmosphère particulièrement sportive à l’habitacle de cette RS7, qui se distingue par un volant à méplat en cuir perforé, ainsi que des sièges sports livrés de série. Enfin, le volume de coffre est quant à lui compris entre 535 et 1.390 litres.

V8 et hybridation légère

Audi RS7 Sportback 2019 arrière échappement feux

Côté mécanique, les afficionados de la marque aux anneaux seront ravis d’apprendre qu’Audi n’a pas cédé à la tentation du downsizing, en conservant le V8 4,0 litres biturbo déjà caché sous le capot de la précédente génération. Celui-ci opère toutefois une belle montée en puissance en grimpant jusqu’à 600 chevaux tout rond, soit seulement une cinquantaine de moins que le Lamborghini Urus avec qui la RS7 partage sa motorisation. Avec son couple de 800 Nm et sa transmission Tiptronic à huit rapports, la familiale sportive revendique un 0 à 100 km/h réalisé en seulement 3,6 secondes, pour une vitesse maximale bridée à 250 km/h mais pouvant être poussée à 305 km/h en option. Par ailleurs, et outre le système de désactivation des cylindres, l’Audi RS7 inaugure la micro-hybridation via une batterie de 48 volts, permettant de profiter d’un petit coup de pouce au démarrage, tout en réduisant la consommation.

Livrée de série avec une suspensions adaptative à air, la nouvelle Audi RS7 peut également être choisie avec une suspension RS optionnelle, ainsi que les quatre roues directrices, améliorant la maniabilité à basse et haute vitesse. L’Audi Drive Select est également reconduit, permettant de choisir parmi six modes de conduite, dont les configurations RS 1 et RS 2 activables via un raccourci sur le volant. Ces derniers permettent de profiter d’un caractère encore plus sportif, en influant sur des réglages tels que les suspensions, la réponse du moteur, la boîte de vitesse ou encore la direction, tandis que l’ESC peut également être désactivé.

D’abord révélée au salon de Francfort, qui débute tout juste, la nouvelle Audi RS7 sera par la suite commercialisée dans la foulée, même si la date précise n’a pas encore été annoncée. Le tarif devrait quant à lui probablement dépasser la barre des 100.000 €.

Marie Lizak

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.