[Salon de Francfort] Mini Cooper SE (2019) : l’électrique, c’est fantastique !

Mini prend officiellement le virage de l’électrique en dévoilant sa version SE, embarquant une motorisation zéro-émissions de 184 chevaux. Elle devrait être présente au prochain salon de Francfort, qui ouvrira ses portes au mois de septembre.

Mini Cooper SE 2019 citadine électrique bmw i3

Ça y est, Mini se lance enfin dans l’électrification, arrivant en même temps que la nouvelle Peugeot e-208 sur le marché des citadines zéro-émission. Les mauvaises langues pourront dire que cette nouvelle venue arrive un peu tard, mais sans doute vous répondra-t-on chez le constructeur anglais que l’on a simplement voulu prendre son temps. Et pour cause, il y a un peu plus de dix ans déjà, en 2008 plus précisément, la marque lançait 600 exemplaires de la Mini E en Angleterre, afin de tester la réaction du grand public sur cette motorisation à l’époque encore un peu futuriste. Ce n’est en réalité qu’il y a deux ans que les choses se sont véritablement accélérées pour l’électrification de la marque, avec la présentation au salon de Francfort de l’Electric Concept, une étude de style préfigurant une future version de série. La voici enfin, sous le nom de Mini Cooper SE.

A première vue, les différences sont assez discrètes par rapport à la version standard, la déclinaison électrique se distinguant grâce à ses inserts jaune, que ce soit sur les coques de rétroviseurs, ainsi que sur la calandre pleine, redessiné pour l’occasion. En réalité, seuls les badges permettent de distinguer cette version, alors que la prise de recharge est quant à elle dissimulée à la place de la trappe à carburant, ce qui ne devrait pas vraiment dépayser les habitués à la version thermique. Enfin, des jantes de 17 pouces au design asymétrique peuvent également être choisies afin d’optimiser l’aérodynamisme et d’accroître l’autonomie.

Dans l’habitacle, les changements sont plutôt d’ordre technologiques qu’esthétiques, avec l’arrivée d’un tout nouveau combiné numérique de 5,5 pouces en lieu et place de l’instrumentation analogique que l’on connaissait jusqu’alors. L’écran tactile encerclé d’un affichage lumineux circulaire est ici reconduit, tout comme la présentation générale. Là encore, nous retrouvons des touches de jaune disséminées çà et là dans l’habitacle, et notamment sur la planche de bord et le levier de vitesse. Enfin, et grâce aux batteries implantées sous son plancher, la citadine conserve la même habitabilité que la version thermique, avec un coffre dont le volume oscille entre 211 et 731 litres.

Dessous de BMW i3

Mini Cooper SE 2019 calandre feux bmw i3

Basée sur la plateforme de la BMW i3, qui devrait bientôt prendre sa retraite, la nouvelle Mini Cooper SE embarque une motorisation 100 % électrique revendiquant quelque 184 chevaux et 270 Nm de couple. Des caractéristiques qui permettent à la citadine d’abattre le 0 à 60 km/h en 3,6 secondes, mais également d’atteindre les 100 km/h en 7,3 secondes, ce qui reste tout de même très honorable pour une citadine qui n’est pas destinée à sortir très loin en-dehors des villes. Pourtant, avec sa batterie de 32,6 kWh, cette version électrifiée promet une autonomie comprise entre 235 et 270 km, chiffres provisoires qui devraient être un peu plus affinés par la suite, mais qui ne devraient sans doute pas trop varier. Enfin, la citadine pourra profiter de toutes les solutions de recharges qui s’offrent à elle, que ce soit de la simple prise murale à la borne rapide, et ce jusqu’à 50 kW. Enfin, le comportement général ne devrait quant à lui pas beaucoup évoluer par rapport aux versions thermiques, même si le centre de gravité abaissé grâce aux batteries devrait améliorer la tenue de route en courbes. 

Officiellement dévoilée au prochain salon de Francfort, deux ans après l’Electric Concept, la nouvelle Mini Cooper SE devrait par la suite être lancée en concessions d’ici à la fin de l’année, même si la date officielle n’a pas été encore dévoilée. Le prix est quant à lui bien connu, puisqu’il démarrera à partir de 32.900 €, soit 26.600 € une fois le bonus écologique de 6.000 € déduit de la facture. A ce tarif-là, la dotation de série est plutôt intéressante, avec la climatisation automatique bi-zones, les feux à LED ainsi que la navigation connectée.

Marie Lizak

Leave a Reply