BMW M8 Competition : tenue de sport exigée

A quelques mois de l’ouverture du salon de Francfort, la BMW M8 Competition se dévoile officiellement, en version coupé et cabriolet. Forte d’un V8 de 625 chevaux, la sportive devrait voir le jour au début de l’année prochaine.

BMW M8 Competition Convertible coupé cabriolet feux jantes calandre

 L’année dernière, BMW faisant sensation en dévoilant la toute nouvelle génération de sa Série 8 à l’occasion des 24 Heures du Mans. Un lieu pour le moins original mais non dénué de sens, puisqu’était présentée à ses côtés sa version GTE, dédiée quant à elle à la compétition. Quelques mois plus tôt, au salon de Genève, le constructeur bavarois levait déjà le voile sur le concept M8 Gran Coupé, qui n’avait rien d’innocent, bien au contraire. Certains y ont en effet vu l’annonce d’une version sportive, et ils ne s’y sont pas trompés, puisque la marque vient désormais tout juste d’officialiser sa nouvelle M8 Competition. Si elle ne devrait pas forcément battre des records de vente, la sportive devrait en revanche jouer à la perfection le rôle de vaisseau-amiral dynamique de la marque, apportant une touche d’élégance face au nouveau et très massif X7.

Au premier abord, cette nouvelle M8 Competition reste très proche de la version standard, notamment par sa silhouette élancée. Mais ne vous y trompez pas, cette variante n’a rien à voir, ou presque, et se distingue par une foule de détails discrets mais lui conférant un style résolument dynamique. Notons par exemple les prises d’air élargies à l’avant ainsi que le bouclier arrière proéminent, affublé de quatre sorties d’échappement donnant déjà une idée des ambitions sportives de cette déclinaison. On apprécie également les jantes 20 pouces noires parfaitement assorties au bleu Marina Bay Blue Metallic, ainsi que les rétroviseurs dont la forme a été retravaillée afin d’optimiser la pénétration dans l’air.

A l’intérieur, l’ensemble évolue assez peu par rapport à la Série 8, avec une présentation identique, restant dans la même veine que les dernières productions de la marque. Nous retrouvons donc l’écran tactile de 12,3 pouces intégré à la console centrale, associé à un combiné numérique et à l’affichage tête-haute, livré de série. Seuls quelques détails viennent donc trahir le caractère sportif de cette M8 Competition, à savoir les palettes au volant rouge, ainsi que le bouton de démarrage du moteur de la même couleur. Le cuir fait ici parti de la dotation standard, tout comme la clé Display Key et l’aide au stationnement. Par ailleurs, un nouveau bouton M Mode fait son apparition, permettant d’accéder aux configurations les plus dynamiques de la voiture, à savoir Road, Sport et Track, cette dernière étant destinée à la piste.

Plus de 600 chevaux

BMW M8 Competition Convertible calandre cabriolet avant

Vous l’aurez sans doute deviné, le plus intéressant se cache évidemment sous le capot de cette nouvelle BMW M8 Competition, qui adopte ni plus ni moins que le V8 4,4 litres de la M5 Competition, dont la puissance est ici de l’ordre de 625 chevaux. Avec son couple de 750 Nm, la sportive revendique forcément des performances intéressantes, avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,2 secondes pour le coupé et 3,3 pour le cabriolet, tandis que la vitesse maximale de 250 km/h peut être poussée à 305 grâce au pack optionel M Driver. Enfin, notons que celui qui est actuellement le V8 le plus puissant jamais produit par la marque est associé à une boîte M Steptronic à huit rapports, ainsi qu’à la transmission intégrale xDrive et au différentiel sport de série. Le conducteur peut donc choisir la répartition du couple entre les essieux selon le mode de conduite sélectionné, la configuration Sport envoyant l’ensemble des 750 Nm à l’arrière, pour un comportement plus joueur.

Par ailleurs, et afin d’offrir dynamisme et sécurité, les ingénieurs de BMW ont offert à cette M8 Competition un châssis retravaillé avec notamment des liaisons au sol rigidifiées, tandis que les suspensions adaptatives M spécifiques sont livrées de série. Enfin, les freins de série peuvent être remplacés par un système en carbone-céramique, pour un freinage bien plus mordant et une endurance optimale. Deux configurations peuvent également être choisies pour les pédales, l’une privilégiant le confort et la douceur, tandis que la seconde promet une réactivité accrue, idéale en conduite sportive, notamment sur des routes sinueuses comme on les aime.

Attendue de pied ferme par les fans au prochain salon de Francfort, qui ouvrira ses portes le 12 septembre prochain, la nouvelle BMW M8 fera par la suite ses premiers tours de roues sur les routes au début de l’année prochaine. En ce qui concerne les prix, vous pouvez commencer à économiser maintenant, puisqu’il faudra compter au moins 173.000 € pour le coupé et 181.000 € pour la déclinaison cabriolet.

Marie Lizak

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.