Citroën Ami One Concept : l’automobile se réinvente à Genève

Citroën lève officiellement le voile sur son concept Ami One, un véhicule électrique et sans permis préfigurant le futur de la mobilité. Dévoilée pour la première fois au grand public à l’occasion du salon de Genève, il fait partie intégrante des commémorations du centenaire de la marque aux chevrons.

Citroën Ami One Concept statique avant électrique Genève

Pour ses cent ans, Citroën n’a peut-être pas de nouveau produit à présenter, mais il a des idées. C’est donc avec un premier concept dévoilé au salon de Genève que la marque aux chevrons débute l’année de son centenaire, qui promet d’être pleine de surprises. A l’heure où la voiture personnelle est de moins en moins bien vue et que l’automobile en général est en pleine mutation, le constructeur dévoile une étude de style annonçant sa vision de la mobilité de demain, destinée avant tout aux centres-villes. Baptisé Ami One Concept, ce petit véhicule futuriste et amusant sonne comme un hommage au passé, tout en annonçant le futur, qui sera fait d’autopartage et d’électricité.

Plus petit qu’une Smart, ce concept arbore des lignes carrées très symétrique, reprenant l’ADN de la marque tout en annonçant sa future direction stylistique. Une petite évolution qui devrait notamment passer par la signature lumineuse, préfigurant ici celle que l’on devrait retrouver plus tard sur des modèles de série. Inspirée du concept CXperience et identique à l’avant et à l’arrière, elle évolue ici très légèrement et devient plus épurée, même si elle devrait évoluer sur les futurs véhicules de la gamme. Avec une longueur de 2,50 mètres pour seulement 1,50 mètre de large, le concept Ami One est conçu pour se faufiler dans les ruelles les plus étroites, sa vocation première étant avant tout de circuler en ville.

Bénéficiant d’un intérieur reprenant les codes de la marque, le concept Ami One fait une fois encore du confort la base de sa philosophie. Fonctionnel et riche en rangements, l’habitacle accueille deux sièges à la position asymétrique afin de gagner en espace aux épaules et aux jambes, un aspect important en raison de la place limitée à l’intérieur. Ici, plus d’écran tactile, puisque c’est désormais le smartphone de l’utilisateur qui devient en quelque sorte le système d’info-divertissement. Selon l’application choisie, une animation est projetée sur l’affichage tête-haute, permettant au conducteur de ne plus quitter la route des yeux. Un combiné numérique de cinq pouces vient compléter l’ensemble, affichant des données essentielles telles que la vitesse ou le rappel des clignotants. Bref, l’ensemble se veut épuré, au contraire de concepts faisant la part belle aux écrans toujours plus gros, comme c’est le cas pour le Peugeot e-Legend par exemple.

Place à l’autopartage 

Citroën Ami One Concept intérieur sièges

Uniquement destiné à la ville, l’Ami One Concept ne prétend pas pouvoir s’en éloigner, revendiquant une autonomie de seulement une centaine de kilomètres, pour une vitesse maximale de 45 km/h. On est loin d’une Tesla Model S, certes, mais le but n’est pas de concurrencer les dizaines de modèles électriques déjà sur le marché, bien au contraire. Avec pour vocation de séduire les usagers de l’autopartage, cette étude de style mise tout sur sa recharge rapide en seulement deux heures, lui permettant d’être utilisée souvent, par de nombreux utilisateurs différents.

Pour cela, Citroën réfléchit d’ores et déjà à plusieurs offres de location de plus ou moins longue durée, allant de 5 minutes à cinq ans. Les voitures pourraient alors être intégrées à la flotte Free2Move et accessibles via l’application, tandis que ceux souhaitant posséder l’Ami One pour plus longtemps pourront opter pour une formule sur cinq mois ou cinq ans. Pouvant être conduit sans permis dès 14 ans, ce concept s’adresse aux jeunes mais également aux personnes âgées, qui n’ont plus besoin d’une voiture personnelle au quotidien mais qui peuvent accéder à un véhicule en cas de besoin, notamment pour faire les courses ou pour se rendre à un rendez-vous.

Pour l’heure uniquement dévoilé sous la forme d’un concept au salon de Genève, le Citroën Ami One pourra sans aucun doute voir le jour dans un futur proche, après avoir subi quelques modifications pour passer l’étape de la production. A moins que cette étude de style ne se contente d’annoncer une future solution d’autopartage complémentaire à Free2Move par Citroën, en utilisant des véhicules déjà existants au sein de la gamme. Réponse dans les mois à venir sans aucun doute…

Marie Lizak

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.