Ferrari SP38 : alerte à la bombe

Habitué aux one-off plus que désirables, Ferrari nous gratifie d’une nouvelle SP38 totalement unique, créée à la demande d’un mystérieux client. Basée sur l’actuelle 488 GTB, la belle italienne en conserve sa motorisation mais se pare d’une toute nouvelle robe, qui lui va à ravir.

 Ferrari SP38 2018

Depuis longtemps, Ferrari sait nous régaler avec des modèles uniques totalement fous, aux côtés d’une gamme aux modèles déjà plus que désirables. Après les 458 MM Speciale et autres J50 célébrant les 50 ans de la marque au Japon, le constructeur de Maranello dévoile désormais un nouveau one-off terriblement séduisant, conçu à la demande d’un client dont l’identité reste encore un mystère.

Bien qu’elle soit basée sur l’actuelle 488 GTB, cette Ferrari SP38 n’en garde quasiment plus rien dans son design. Et pour cause, elle puise son inspiration chez une autre italienne mythique, la F40 des années 80, tout en lui rendant hommage par la même occasion. A l’avant, son capot épuré se termine par une large calandre toute en largeur, tandis que ses feux, plus petits que sur la version standard, s’inspirent de la 308 GTB. L’arrière change quant à lui du tout au tout, avec une double sortie d’échappement au centre, légèrement en hauteur, ainsi qu’un bouclier redessiné en profondeur. Enfin, des jupes latérales en carbone plus proéminentes font désormais leur apparition sur les flancs, tandis que le capot moteur est désormais obstrué.

Cœur de 488 GTB

Ferrari SP38 2018

L’intérieur reste quant à lui encore très mystérieux, puisqu’aucune photo n’a encore été publiée par le constructeur. Nous savons toutefois que l’ensemble a également été conçu sur-mesure par les équipes de la marque, et qu’il devrait se montrer luxueux, à l’image des autres productions du constructeur. Sous son capot, la SP38 conserve la mécanique de la 488 GTB, à savoir un V8 3,9 litres biturbo de 670 chevaux et 760 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est abattu en 3 secondes seulement, pour une vitesse maximale dépassant quant à elle les 330 km/h.

Cet exemplaire unique est actuellement exposé au concours d’élégance de la Villa d’Este, sur les rives du lac de Côme, en Italie. L’occasion pour son discret propriétaire passionné de course automobile et qualifié comme l’un des plus fidèles de la marque de faire profiter le public de son bolide. Il ne reste désormais plus qu’a espérer la voir de temps en temps sur les routes, et non pas dans un garage !

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s