Essai Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport : une lionne de caractère

Loin d’être une compacte ordinaire, la Peugeot 208 GTi By Peugeot Sport cache sous sa carrosserie un caractère bien trempé et une agilité presque féline. Une Fille Au Volant a pris le volant de la petite bombinette au lion afin de découvrir ses nombreux atouts. 

Lancée en juin 2015, quelques temps après l’exclusive Peugeot 208 GTi 30th, la 208 GTi by Peugeot Sport en reprend le look et les caractéristiques techniques, tout en bénéficiant du restylage initié au printemps 2015 sur la version civilisée.

Si la déclinaison 30th, lancée en novembre 2014 à l’occasion du trentenaire de la 205 GTi avait été produite en série limitée, la « by Peugeot Sport » fait quant à elle partie intégrante de la gamme et est donc disponible de manière permanente au catalogue.

Qu’en est-il des performances et de l’héritage sportif de la marque au lion ? C’est que nous avons voulu découvrir en prenant le volant de cette petite lionne au look détonnant, pour un essai placé sous le signe du plaisir de conduire.

Essai Peugeot 208 GTi By Peugeot Sport : look sportif et détonnant

Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport La Ferté Gaucher

Ne vous y méprenez pas, il ne s’agit ici pas d’une simple 208, ni même d’une GTi. L’inscription « Peugeot Sport » n’est en effet pas là pour rien et confirme notre première impression : il s’agit ici bien d’une véritable sportive pure et dure, malgré son look issu de la version standard.

Concrètement, qu’est ce qui distingue cette déclinaison radicalisée de la 208 de base? A vrai dire, pas mal de choses.

En effet, tout comme la 208 GTi 30th, cette version « by Peugeot Sport » bénéficie du pack stylistique incluant, entre autres une assiette abaissée, des voies élargies ainsi qu’un petit becquet de toit. On distingue également une nouvelle calandre issue du restylage, ainsi que quelques éléments extérieurs noir mat tels que les coques de rétroviseurs ainsi que les jantes lithium 18 pouces.

Autre signe de sa sportivité assumée, la 208 GTi by Peugeot Sport arbore quatre freins à disques à étriers rouges ainsi qu’un diffuseur arrière noir mat, agrémenté d’une double canule d’échappement ronde chromée du plus bel effet ainsi que d’une barre chromée.

La face avant se veut résolument agressive, notamment grâce à la calandre à damiers, agrémentée d’une lame rouge, soulignant le caractère sportif de la compacte survoltée. Les optiques sont hérités de la version de base, lui offrant un regard félin grâce à son dessin élégant, souligné par des clignotants en forme de C pour le moins originaux.

A l’arrière, la signature lumineuse est aisément reconnaissable à sa forme de griffes, tout comme sur la version de base. Si quelques éléments permettent de distinguer notre sportive de la 208 standard, on regrette néanmoins l’absence de détails plus agressifs encore.

Côté coloris, deux teintes sont proposées de série, Rouge Rubi ou Noir Perla Néra. Les plus audacieux pourront opter pour l’étonnante «Coupe Franche » alliant le rouge ou le bleu au noir mat (facturée 1.350 €) ou encore le détonnant Orange Power de notre version d’essai (photos à retrouver à la fin).

Essai Peugeot 208 GTi By Peugeot Sport : un cockpit au service de la performance 

img_4894

A l’intérieur, le potentiel sportif de cette 208 GTi by Peugeot Sport se fait indéniablement sentir, notamment à travers des équipements, somme toute assez peu nombreux. En effet, ici, on ne s’encombre pas de quelconques sièges massants ou chauffants, seul l’essentiel à sa place dans l’habitacle de la petite compacte survitaminée.

On retrouve néanmoins l’indispensable écran tactile 7 pouces abritant entre autres Apple CarPlay, ainsi que le Bluetooth et la navigation. Intuitif et ergonomique, le système d’infodivertissement se montre parfois peu réactif, notamment lors du changement de piste audio, qui prend quelques longues secondes. Le GPS est quant à lui clair et précis, d’autant plus que les indications sont également affichées sur le petit écran au centre du combiné d’instrumentation, afin de rendre le guidage encore plus simple pour le conducteur.

L’essentiel en matière de sécurité est bien là, avec, sur notre version d’essai, la présence très appréciée de la caméra de recul (260 €) ainsi que de l’Active City Brake (300€), un système de freinage automatique urbain permettant d’éviter les collisions avec d’autres véhicules.

Tout comme sur le reste de la gamme Peugeot, l’i-Cockpit est également présent de série sur cette 208 GTi by Peugeot Sport, offrant vraisemblablement la meilleure ergonomie du marché et permettant de profiter d’une conduite agréable, malgré le caractère sportif de la voiture. On remercie pour cela le tout petit volant multifonctions à méplat en croute de cuir surpiqué de rouge, installé très bas pour une sensation de conduite incomparable. Néanmoins, si je devais chipoter quelque peu, on regrette le manque de possibilité concernant le réglage en profondeur, mais peut-être est-ce dû à ma (trop) petite taille, qui sait ?

Les sièges baquets sont accueillants et confortables, même pour des trajets relativement longs, tandis qu’ils font parfaitement leur job en conduite dynamique, maintenant alors parfaitement conducteur et passager. Réglables manuellement en hauteur et en profondeur, ils mêlent harmonieusement le noir et le rouge, à grand renfort de TEP, d’Alcantara et de surpiqûres, pour un look résolument « GTi ».

Justement, ce style sportif à souhait se retrouve dans l’intégralité de l’habitacle, avec notamment le pédalier sport en alumininum, le fameux logo GTi sur le volant ainsi que les touches de rouge sur les ceintures, les poignées de portes ainsi que le cerclage du combiné. En bref, la 208 GTi by Peugeot Sport affirme haut et fort ses ambitions haute performance.

Essai Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport : Bombinette made in France

Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport

Si l’extérieur et le poste de conduite fleurent bon la sportivité, qu’en est-il des véritables performances de cette 208 GTi by Peugeot Sport ? A vrai dire, les attentes sont plutôt hautes et on l’attend au tournant, surtout après la sortie de la GTi « basique » et de sa jumelle ultra-sportive, la version 30th.

Tout d’abord, restons à l’arrêt quelques minutes pour lister les quelques différences avec la version standard, au niveau mécanique, bien sûr. Si le moteur 1,6 litre THP turbocompressé reste le même, notre version « by Peugeot Sport » revendique 208 chevaux, contre «seulement» 200 pour la GTi standard. Les performances s’en ressentent donc inévitablement, avec un 0 à 100 km/h abattu en 6,5 secondes, contre 6,8 pour la GTi, et une vitesse maximale identique pour les deux, soit 230 km/h.

Le jeu des sept différences se poursuit également bien au-delà du moteur. En effet, la 208 GTi by Peugeot Sport bénéficie par rapport à sa petite soeur de nombreux autres atouts, que nous avons pris plaisir à découvrir tout au long de notre week-end à son bord.

Si la polyvalence n’est pas son point fort en raison de son fort caractère résolument typé sport, la compacte au lion bénéficie d’un comportement bestial et efficace, que ce soit sur le sec comme sur sol humide voire même totalement mouillé. En effet, grâce à son châssis élaboré par les équipes d’ingénieurs de Peugeot Sport, elle bénéfice d’une tenue de route à toute épreuve, quelque soit la météo. Le différentiel à glissement limité Torsen fait parfaitement son job et l’on se surprend parfois à ralentir dans les virages alors que la voiture est pourtant encore très loin de ses limites, d’autant plus qu’elle prend très peu de roulis et se montre plutôt confortable, même dans les courbes à haute vitesse.

On reconnaît aisément l’ADN Peugeot qui scotche littéralement la voiture à la route et n’autorise que très peu de folie dans la conduite. Un parti pris assumé qui peut décevoir les amateurs de dérapages en tous genre mais qui s’inscrit en toute logique dans l’héritage de la marque au lion.

Heureusement, les puristes seront ravis de découvrir la présence d’une boîte manuelle à six vitesses, indispensable sur une sportive de cet acabit. Réactive et efficace, elle permet d’avoir un total contrôle sur la voiture, et ça fait un bien fou ! Si son utilisation en ville peut être quelque peu difficile malgré une pédale d’embrayage assez souple, c’est un véritable plaisir sur les routes de campagnes, où jouer du levier de vitesse est alors synonyme de bonheur (presque) absolu. On se prend alors rapidement au jeu en descendant de quelques rapports pour profiter d’une accélération puissante et franche, tout en étant bercé par le bruit rauque de l’échappement.

Un brin raide au niveau des suspensions, ce qui est normal au vu de son caractère purement sportif, la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport freine tout aussi bien qu’elle accélère, grâce à ses quatre freins à disque, dont les étriers sont signés Brembo. La compacte offre alors un comportement radical mais néanmoins sûr, de quoi s’offrir quelques belles virées sportives sans jamais se mettre en danger.

Essai Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport : pour conclure

img_4881

Amusante et performante, la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport est une véritable petite bombe au look plutôt sympa, notamment dans la livrée Orange Power de notre version d’essai, agrémentée de ses superbes jantes noires Lithium.

A l’intérieur, l’i-Cockpit livré de série permet d’être parfaitement installé, tout en bénéficiant d’un confort, certes spartiate mais néanmoins appréciable grâce à l’écran tactile notamment. Les sièges sont accueillants et offrent un excellent maintien, tandis que le petit volant est agréable à prendre en main et probablement l’un des plus ergonomiques du marché.

Mécaniquement, très peu à redire tant le moteur 1,6 litre THP de 208 chevaux est dynamique et offre des accélérations franches, tandis que le freinage est quant à lui tout aussi efficace.

Proposée à partir de 29.400 €, la Peugeot 208 GTi offre un excellent compromis en terme de rapport prix/performances, notamment pour les amateurs de sensations qui recherchent un véhicule sportif sans pour autant taper dans des versions trop luxueuses. En concurrence directe avec deux autres frenchies, la Clio R.S Trophy (à partir de 28.900 €) et la DS3 Performance (à partir de 27.250 €), la petite lionne s’avère légèrement plus onéreuse mais bénéficie de quelques atouts non négligeables, notamment sa tenue de route légendaire à l’épreuve des routes les plus exigeantes et des virages les plus piégeux.

En bref, une compacte sportive aux nombreuses qualités qui ne manquera pas de plaire à tous les amateurs de véhicules performants sans pour autant se mettre son banquier à dos !

Prix de base : à partir de 29.400 €

Prix du modèle essayé : 29.960 €

Options du modèle essayé : Caméra de recul : 260 € et Active City Brake : 300 €

Un grand merci à Peugeot pour le prêt de cette 208 GTi by Peugeot Sport. 

Marie Lizak

 

 

 

Publicités

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s