Nouvelle Audi A8 : le luxe sinon rien

Après plusieurs teasers, la nouvelle Audi A8 se révèle enfin et se montre toujours plus luxueuse, puissante et surtout technologique, avec pour la première fois un système de conduite autonome.

Lancée en 2010, la troisième génération de l’Audi A8 commençait à prendre un sacré coup de vieux face aux BMW Série 7 et autres Mercedes Classe S, malgré un restylage en 2013. La grande berline devait donc absolument se renouveler pour ne pas rester à la traîne dans la course au luxe, sur un marché qui ne semble pourtant pas connaître la crise. C’est désormais chose faite avec cette nouvelle génération, présentée ce matin à l’occasion d’un sommet à Barcelone. Plus grande que sa devancière, l’Audi A8 version 2017 s’offre également une version L, dont l’empattement est allongé de 13 cm au profit d’une ligne plus harmonieuse et d’une habitabilité revue à la hausse.

Son look se modernise évidemment, et semble s’inspirer du concept Prologue dévoilé en 2014, avec des lignes rendant la voiture moins massive et plus élégante. Comme plusieurs modèles de la gamme, la berline adopte les feux avant HD Matrix LED avec éclairage laser tandis que les optiques arrière sont quant à elles dotées de la technologie OLED permettant d’afficher des animations lumineuses en fonction des actions du conducteur.

Un intérieur premium et moderne

Audi A8 2017

L’intérieur se veut sans surprise luxueux à souhaits, offrant espace et confort aux occupants et plus particulièrement au chanceux qui prendra place sur le siège arrière droit. Il pourra en effet bénéficier de tous les équipements nécessaires pour voyager sereinement, avec un repose-pied et un siège massant, une lampe d’appoint ou encore un terminal d’appel individuel. Les passagers arrière pourront contrôler l’ensemble de ces éléments grâce à une télécommande amovible avec écran tactile directement installée dans l’accoudoir central.

Le poste de conduite est quant à lui ultra épuré, puisque les boutons ont laissé place à deux larges écrans tactiles, dont l’un n’apparaît qu’une fois le contact allumé, tandis que le désormais incontournable Virtual Cockpit est bien sûr aussi de la partie. La nouvelle Audi A8 est désormais capable de dialoguer avec ses occupants de manière intelligente grâce à un système basé sur le langage naturel. Plus besoin de se ridiculiser en essayant d’articuler chaque syllabe, vous pourrez maintenant bavarder avec votre voiture comme avec votre meilleure amie (ou presque).

La navigation évolue également et bénéficie désormais d’une fonction d’apprentissage automatique basé sur l’itinéraire effectué permettant de faire des suggestions plus précises au conducteur, tandis que la modélisation des villes devient plus réaliste. Enfin, les occupants pourront se laisser bercer par le système audio Bang & Olufsen offrant une diffusion du son optimale et un rendu identique aux conditions d’enregistrement.

Vers la conduite autonome

Audi A8 L

Première voiture de série à avoir été conçue dans le but de rouler de manière totalement autonome, la nouvelle A8 est dotée du pilote automatique AI traffic jam. Capable de prendre le relais lorsque la circulation est ralentie, il permet alors de lâcher le volant et de se consacrer à une autre tâche, si la loi en vigueur l’autorise, bien sûr. Grâce à ce système, la berline est également en mesure d’effectuer des manœuvres de stationnement seule, sous la surveillance du conducteur qui peut activer cette fonctionnalité directement à partir de son smartphone.

Pour un meilleur comportement, l’Audi A8 bénéficie d’une nouvelle gestion dynamique des quatre roues motrices ainsi que d’un différentiel permettant de répartir activement le couple entre les roues arrière, le tout associé à la transmission intégrale livrée de série. Un nouveau système de suspension actif vient également faire son entrée dans la gamme, permettant d’ajuster ces dernières grâce à de petits moteurs en fonction du type de conduite et des conditions de circulation.

La nouvelle Audi A8 sera lancée en Allemagne cinq motorisations dont deux V6 turbo 3,0 litres TDI et TFSI développant respectivement 286 et 340 chevaux ainsi que deux V6 4,0 litres TDI et TFSI de 435 et 460 chevaux. La gamme sera coiffée par le très exclusif W12 6,0 litres tandis qu’une version L e-Tron quattro plug-in hybrid de 449 chevaux et 700 Nm de couple sera lancée ultérieurement. Cette dernière pourra être rechargée par la station sans fil Audi Wireless Charging, qui consiste simplement en un bloc posé au sol capable de transférer l’énergie à la voiture par induction, pour les smartphones.

Attendues pour la fin de l’automne en Allemagne, les Audi A8 et A8 L débuteront respectivement à partir de 90.600 et 94.100 € outre-Rhin. Les tarifs français n’ont pour l’heure pas encore été dévoilés mais ils devraient rester assez proche de ceux affichés pour nos voisins.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s