Essai nouvelle Kia Rio : nouvelle recette pour plus de saveur

Présentée au dernier Mondial de Paris, la 4ème génération de la Kia Rio s’offre un nouveau look et enrichit sa gamme d’un nouveau moteur 1,0 litre de 100 chevaux. Mais que vaut-il vraiment ? Nous avons décidé de prendre prendre le volant pour le découvrir, sur les routes du Portugal. 

kia-rio-avant-6

Lancée pour la première fois en 2000 et arrivée à sa quatrième génération , la Kia Rio est le second modèle le plus vendu en France, derrière le Sportage, avec près de 6 469 immatriculations enregistrées en 2016 sur le territoire. Un succès pour la firme, qui compte bien continuer sur cette lancée et qui a présenté la nouvelle génération de sa citadine au Mondial de Paris en octobre dernier.

Plus dynamique dans son look mais aussi sous le capot, la nouvelle Kia Rio affirme son ambition de concurrencer les reines du segment, Peugeot 208 et autres Renault Clio en tête. Un défi prometteur pour la citadine polyvalente, qui pâtit malheureusement encore d’une image trop peu affirmée par rapport à ses rivales.

Pourtant, la petite coréenne possède quelques atouts indéniables et c’est pour mieux les découvrir que nous avons décidé d’en prendre le volant sur les hauteurs de Lisbonne. Entre voies rapides et routes de montagne, nous pouvons vraiment dire que nous l’avons exploitée à son maximum.

Essai nouvelle Kia Rio : un look plus dynamique

kia-rio-avant-arriere-2

Au premier regard, les évolutions sont bel et bien présentes mais restent somme toute assez discrète pour l’oeil non avisé. Bien sûr, on reconnaît la fameuse calandre « Tiger Nose », emblème stylistique de la marque, qui s’affine et devient plus enveloppante, reliant entre eux les nouveaux projecteurs bi-fonction eux aussi plus fins que sur la précédente génération. Ces derniers offrent à la voiture une nouvelle signature stylistique en forme de U sur la finition Premium ainsi que sur toutes celles équipées du nouveau moteur 1,0 litre T-GDi.

A l’avant toujours, nous remarquons le déplacement des antibrouillards sur les extrémités du bouclier, ce qui confère à la citadine une impression de largeur et de robustesse, confirmée par les lignes plus droites et anguleuses.

De profil là encore, ce dynamisme se ressent grâce à un porte-à-faux arrière raccourci et à un bouclier quasi-vertical, surmonté par un petit becquet de toit pour un style plus sportif. Comme à l’avant, les optiques arrière ont été redessinés et surtout affinés, offrant là encore une nouvelle identité visuelle à la voiture.

Si la face avant se veut aisément reconnaissable et se distingue nettement des lignes plus sages de la concurrence, l’arrière est quant à lui plus conventionnel mais reste tout de même séduisant. La voiture est globalement bien proportionnée et l’impression générale est plutôt bonne. Si sa principal rivale, la Renault Clio adopte un style plus consensuel, la Kia Rio a quant à elle pris le parti de l’originalité. On aime ou pas, mais on ne peut que saluer l’audace des designers et il suffit de jeter un oeil aux chiffres de ventes pour voir que nous ne sommes pas les seuls à l’apprécier, puisque près de 450.000 unités ont été écoulées dans le monde en 2016.

Désormais uniquement commercialisée en version 5 portes, la citadine coréenne est disponible avec huit coloris extérieurs dont le très beau Rouge Grenade de notre version d’essai, ainsi que trois modèles de jantes alliage de 15 à 17 pouces.

Essai nouvelle Kia Rio : intérieur modernisé et ergonomique

kia-rio-interieur-2

Comme l’extérieur, l’habitacle évolue également quelque peu, sans pour autant créer de véritable rupture avec celui de l’ancienne génération. Toujours aussi sobre, il se modernise néanmoins avec des lignes plus tendues parcourant la planche de bord ainsi que de nouveaux aérateurs en position horizontale et non plus verticale.

Mais la principale évolution de cette nouvelle Kia Rio réside dans le nouvel écran tactile flottant haute résolution de 7 pouces disponible de série selon la finition choisie (sur Lanch Edition et Premium) et en option sur Active. Ce dernier est réactif et ergonomique et accueille un système de navigation GPS très précis, à recommander pour tous ceux et celles qui n’ont pas vraiment le sens de l’orientation.

Offrant assez peu de possibilités de personnalisation, la citadine est proposée avec une sellerie noire en tissu de série ou en cuir de synthèse disponible en option selon le niveau de finition. Ce dernier apporte une petite touche d’originalité, notamment en bordeaux.

Grâce à un empattement allongé d’une dizaine de centimètres, la Kia Rio offre à ses passagers une habitabilité accrue par rapport à la génération précédente, et même des gabarits plus grands peuvent s’installer sur la banquette sans trop de soucis.

Si l’accueil des occupants a été amélioré, c’est aussi le cas de la contenance du coffre, qui gagne 37 litres, pour arriver à 325 litres au total. Sur ce point, c’est mieux que la Renault Clio et ses 300 litres seulement, tandis que la Peugeot 208 ne dépasse pas les 285 litres.

Essai nouvelle kia Rio : bonne surprise sous le capot 

kia-rio-arriere-2

Outre son design plus dynamique, c’est principalement sous son capot que la Kia Rio évolue en accueillant un nouveau moteur 1,0 litre T-GDi essence de 100 chevaux. S’ajoutent à cela les blocs 1,2 litre 84 chevaux et 1,4 litres 100 chevaux essence, tandis que le seul moteur diesel proposé est le 1,4 litre CRDi de 90 chevaux associé à une boîte manuelle à six rapports.

Si nous avons pu prendre en main plusieurs de ces motorisations durant notre essai, c’est principalement sur le nouveau 1,0 litre que nous allons nous concentrer.

Plus performant que le reste des blocs proposés, il atteint une vitesse maximale de 188 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 10,7 secondes seulement. Plus réactif et volontaire, ce nouvel arrivant dans la gamme se montre plus pêchu et dynamique, et c’est principalement sur les voies rapides que l’on se rend compte de ses capacités. Bien qu’il ne constitue pas le coeur de la gamme, nul doute qu’il devrait rencontrer un franc succès auprès des clients, d’autant plus que la consommation annoncée est en-dessous du reste de la gamme essence, avec 4,5 litres seulement en cycle mixte. Le malus écologique ne devrait également pas être un problème, puisqu’avec des émissions annoncées de 102 g/km seulement, aucun centime supplémentaire ne sera à débourser.

On déplore tout de même l’insonorisation nettement perfectible, le trois cylindre étant légèrement bruyant dès que l’on monte dans les tours. Néanmoins, l’utilisation principalement urbaine à laquelle cette nouvelle Kia Rio est destinée ne devrait pas être trop gênante pour les oreilles.

La boîte de vitesse manuelle à cinq rapport à laquelle est associé ce nouveau moteur est globalement bonne et l’embrayage est assez souple, permettant une conduite sereine et reposante, ce qui nous a été plutôt utile dans les embouteillages lisboètes. Les passages de rapports sont parfois un peu longs mais cela reste tout à fait correct pour une voiture qui n’a pas des ambitions de sportive. Les suspensions améliorées font quant à elle parfaitement le job et encaissent plutôt bien les déformations de la route, même si les jantes 17 pouces de notre version d’essai ne sont pas les plus adaptées si vous avez le dos sensible.

kia-rio-volant

Si cette nouvelle Kia Rio est loin de posséder une âme de sportive, nous avons été très agréablement surpris par son comportement routier, qui n’a rien à envier à ses rivales. En courbes, sa tenue de route s’avère plutôt bonne et la voiture est facile à manier, même si la direction à assistance électrique est un brin molle et offre assez peu de remontées d’informations. Son gabarit réduit de seulement 4,07 mètres de long permet une excellente maniabilité, avec un rayon de braquage de 5,1 mètres. Là encore, c’est mieux que la Renault Clio et ses 5,3 mètres ainsi que la Peugeot 208 et ses 5,2 mètres. Cela se joue dans un mouchoir de poche, certes, mais la Coréenne l’emporte tout de même.

Le freinage est efficace et mordant pour une voiture de ce segment, et ce même sur route mouillée, tout en conservant une bonne motricité. Aucun dérapage n’a été à déplorer durant notre essai, les freins tambours à l’arrière et à disques ventilés à l’avant ainsi que le châssis renforcé font très bien leur boulot, dans la limite du raisonnable, bien sûr.

Du côté des aides à la conduite, notre version d’essai en finition Premium était bien équipée, avec notamment l’alerte de franchissement de ligne ainsi que le freinage d’urgence autonome avec détection des piétons. On note également la présence du Pack Technologie incluant notamment le système de navigation sur l’écran tactile couleur 7’’ avec les services connectés, la radio numérique DAB avec 6 haut-parleurs ainsi que les radars de stationnement arrière avec caméra de recul. D’autres équipements tels que l’ouverture et démarrage sans clef « SmartKey » ainsi que les feux avant diurne et arrière à LED sont également livrés de série sur cette finition, la plus haute de la gamme.

Essai nouvelle Kia Rio : bilan globalement positif 

kia-rio-capot

Affichée à partir de 13.490 €, contre 12 490 € pour la précédente génération en entrée de gamme à motorisation équivalente, la nouvelle Kia Rio gagne en qualité et en dynamisme sur cette quatrième génération. Esthétiquement réussie et mécaniquement améliorée, la citadine polyvalente est un excellent compromis et risque bien de faire de l’ombre à sa principale rivale qu’est la Renault Clio, de par ses indéniables qualités routières et son habitabilité.

Principale nouveauté de cette nouvelle mouture, le moteur 1,0 litre T-GDi essence de 100 chevaux est réactif et agréable, loin de certains autres trois cylindres proposés sur le marché et semble être un excellent choix pour une utilisation principalement urbaine.

Globalement, peu de fausses notes concernant le freinage, la direction et les suspensions, qui font tous le job demandé et rendent la conduite quotidienne fluide et sécuritaire.

Ce qu’il manque à la petite Coréenne, c’est surtout une image encore en retrait par rapport à ses rivales françaises, mais nul doute que cette nouvelle génération devrait aider la marque à s’imposer dans l’hexagone.

En bref, si vous cherchez une petite voiture au look sympa et au comportement facile et souple, cette nouvelle Kia Rio devrait faire votre bonheur, d’autant plus que comme le reste de la gamme, elle bénéficie toujours de la garantie et de la mise à jour cartographie pendant 7 ans.

Prix de base du modèle essayé : 13.490 €

Prix du modèle essayé: 19.590 €

Marie Lizak

Un grand merci à Kia France ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe pour leur invitation et leur accueil chaleureux lors de ces essais au Portugal. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s