Mercedes Classe E Coupé : la famille s’agrandit

Après la berline, le break et la version tout-terrain, c’est désormais au coupé de faire son entrée dans la grande famille Mercedes Classe E. Dévoilée aujourd’hui, cette nouvelle déclinaison dans la gamme se veut toujours plus dynamique. 

A quelques jours de Noël, la gamme Mercedes Classe E accueille désormais une nouvelle déclinaison Coupé, agrandissant encore une famille déjà bien complète. Entre le break, la berline et la version tout-terrain, les amateurs de la marque à l’étoile avaient déjà le choix, alors avec cette nouvelle arrivante, il va être encore plus difficile de se décider.

Située entre les Classe C et S, le Coupé s’inscrit dans la même gamme stylistique mais s’en distingue néanmoins par quelques éléments discrets que seuls les plus observateurs pourront repérer. Si comme moi, votre sens des détails vous fait légèrement défaut, voici quelques indices, notamment du côté du gabarit. En effet, cette Classe E Coupé mesure quelques 12 cm supplémentaires par rapport à la Classe C, soit 4,83 mètres au total.

Si la face avant est identique à la berline, l’arrière a quant à lui été redessiné, avec notamment des optiques affinées, donnant une impression de largeur au coupé. Une impression qui se confirme d’ailleurs, puisqu’il gagne 7 centimètres dans ce sens, tandis qu’il se voit abaissé d’une quinzaine de centimètres, pour une tenue de route et des sensations accrues.

Gamme de quatre moteurs 

035-mercedes-eclass-coupe

Au lancement de la nouvelle Mercedes Classe E Coupé, dont la présentation officielle aura lieu au prochain salon de Detroit en janvier prochain, quatre moteurs seront proposés.

Parmi eux, un seul diesel, le quatre cylindres 2,0 litres de 194 chevaux E 220 d, revendiquant une consommation prometteuse de seulement 4L/100 km. Du côté de l’essence, les futurs clients auront le choix entre les E 200, E 300 et E 400 4Matic. Les deux premiers disposeront également d’un 4 cylindres 2,0 litres développant respectivement 184 et 245 chevaux, tandis que le dernier sera doté d’un V6 de 333 équidés. Si la vitesse de pointe n’a pas encore été annoncée, il devrait abattre le 0 à 100 km/h en seulement 5,3 secondes.

L’ensemble des motorisations sera associé de série à la boîte automatique neuf rapports.

De nombreux équipements de confort et de sécurité seront également intégrés de série, tels que le freinage d’urgence automatique avec reconnaissance des piétons, le système de détection de la somnolence au volant ainsi que la stabilisation en cas de vent latéral, que l’on retrouve également sur la berline.

S’ajoute à cela le système de pilotage automatique « Drive Pilot » proposé en option. Tout comme pour l’Autopilot de Tesla, ce dernier permet une conduite quasi-autonome, et ce jusqu’à une vitesse de 210 km/h.

Il faudra encore néanmoins patienter pour découvrir les tarifs de la la future rivale des BMW Série 6 et autres Audi A7, qui devraient probablement être annoncés à sa présentation à Detroit.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s