Moins de 900 kilos pour la Lotus Elise 250 Special Edition

A l’occasion des cinq décennies de l’implantation de Lotus à Hethel, en Angleterre, la firme vient de dévoiler l’Elise 250 Special Edition, limitée à cinquante exemplaires et passant sous la barre symbolique des 900 kilos.

lotus-elise-250-special-edition-1

En cette fin d’été, Lotus célèbre un anniversaire bien spécial. Création  de la marque ? Non, elle date de 1952. Naissance de son fondateur, Colin Chapman ? Encore raté, le célèbre auteur du « light is right » a vu le jour à Richmond en 1928. De quoi peut-il bien s’agir alors ? La firme britannique fête tout simplement le cinquantenaire de l’installation de son usine et de sa piste d’essai à Hethel, en Angleterre.

A cette occasion, Lotus a décidé de lancer une nouvelle déclinaison de son Elise basée sur la Cup 250, la 250 Special Edition. Avec 32 kilos de moins sur la balance, elle passe à 899 grâce à l’ajout de carbone, notamment sur le diffuseur arrière, la lame avant, l’aileron mais également le toit, en option. A l’intérieur, les sièges sport sont également fabriqués à partir de ce matériau ultra-léger et habillés de cuir aux surpiqures entièrement cousues à la main. Disponible en quatre coloris (bleu, rouge, jaune et blanc), elle se veut entièrement dépouillée bien que quelques éléments comme le système d’info-divertissement ou encore l’air conditionné sont disponibles en option.

Encore plus performante

lotus-elise-250-special-edition-3

Basée sur l’Elise Cup 250 présentée il y a quelques semaines, c’est donc tout logiquement que cette 250 Special Edition en reprend la motorisation, un bloc quatre cylindres 1,8 litres turbocompressé Toyota revendiquant quelques 246 chevaux et 250 Nm de couple. Bouclant un tour de la piste d’essai d’Hethel en à peine 1 minute et 34 secondes, elle devient l’Elise de série la plus rapide au monde, avec une vitesse de pointe de 248 km/h et un 0 à 100 en seulement 4,3 secondes.

Plus confortable et moins typée compétition que la Cup 250, elle en conserve néanmoins ses freins ainsi que ses suspensions et s’équipe également d’un différentiel électronique, de quoi s’offrir de bonnes sessions de pilotages lors de track days. Elle bénéficie de plus d’un ESP proposant plusieurs modes de conduite, notamment Sport et Race, optimisant les sensations et la tenue de route.

Cette édition spéciale est éditée à une cinquantaine d’exemplaires et est disponible en France à partir de 64.450 €, soit 2.830 € de plus que l’Elise Cup 250 sur laquelle elle se base.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s