L’Australie, pas vraiment adepte de la Ford Focus RS

Si le mode « Drift » de la Ford Focus RS rencontre un franc succès chez la majorité des amateurs. En Australie en revanche, il a plutôt du mal à passer auprès des autorités, qui demandent sa désactivation pure et simple.

Ford Focus RS in New York

 

Permettant de s’adonner aux joies des dérives du train arrière en toute simplicité, le mode « Drift » de la Ford Focus RS rencontre un succès retentissant chez la plupart de ceux ayant eu la chance de l’essayer.

Tout le monde n’est visiblement pas de cet avis, puisqu’Harold Sturby, président du conseil de défense des piétons a exhorté  Ford de le désactiver sur toutes les voitures concernées. En effet, selon lui, cette fonctionnalité inciterait tout bonnement les automobilistes à une conduite imprudente et dangereuse pour les autres usagers de la route.

Ford dans le viseur des autorités

2016 Ford Focus RS

Ce n’est pas la première fois que la marque à l’ovale bleu est la cible d’attaques de la part des autorités australiennes. En effet, la Mustang a également fait les frais de la loi interdisant les pertes de motricité volontaires, puisque Ford s’est vu contraindre de désactiver le mode « Burnout » de tous les exemplaires exportés au pays des kangourous.

Il faut savoir qu’en cas de conduite entraînant une perte d’adhérence volontaire sur le sol australien, la peine peut aller jusqu’à la confiscation du véhicule en question.

Marie LIZAK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s