Mini Vision Next 100, la citadine du futur

Imaginer la voiture de demain, nombreux sont les constructeurs à se prêter au jeu. Aujourd’hui, c’est au tour de Mini de dévoiler sa Vision Next 100, la citadine du 22ème siècle. 

damImage.wide.j_1464259951074.jpg

Après Rolls-Royce et BMW, c’est au tour de Mini de dévoiler sa citadine de demain, dans le cadre d’une grande opération initiée au sein du groupe.

Futuriste mais pas révolutionnaire pour autant dans ses lignes, la Mini Vision Next 100 conserve les codes stylistiques de la marque, telles que ses proportions, son toit flottant ou encore ses fameuses optiques rondes à l’avant, ici intégrées dans un vitrage sur le bas de caisse.

Le reste n’est plus que délire de designer plutôt réussi bien qu’un brin torturé, avec notamment un pare-brise façon bulle descendant jusqu’au bouclier, offrant un design singulier mais également une excellente visibilité, dont pourront profiter les passagers lorsque la voiture sera entièrement autonome.

Héritière de la Mini cinq portes, cette Vision Next 100 bénéficiera de quatre portes latérales antagonistes parfaitement intégrées dans la carrosserie personnalisable, qui s’ouvriront grâce à un simple coup de pied sur le message projeté au sol.

Autre fantaisie, les jantes à huit rayons resteront fixes, et seul le disque extérieur sera en mouvement pour faire avancer la voiture. Un élément que l’on retrouve également dans l’univers Rolls-Royce.

Futuriste et connectée

damImage.wide.j_1464259952053.jpg

Entièrement personnalisable grâce à sa carrosserie servant d’affichage en haute définition dynamique, la Mini Vision Next 100 est capable d’identifier et de communiquer avec son propriétaire grâce à des changements de couleurs, avant même que ce dernier ne prenne place au volant. Enfin, pas vraiment puisque cette citadine du futur se veut autonome, tout du moins en grande partie.

Elle conservera néanmoins son volant, capable de coulisser de droite à gauche grâce à la technologie « by-wire ». Pratique pour une voiture présente à la fois sur le marché britannique et en Europe continentale.

Dans une logique de partage et de convivialité, la marque offre aux propriétaires la possibilité de se servir de n’importe quel exemplaire comme de sa propre voiture, grâce à un système interne téléchargeant les données constructeurs. Le slogan « chaque Mini est votre Mini » prend ici tout son sens.

Développement durable et respect de l’environnement oblige, le constructeur bannit l’utilisation du bois et du cuir, au profit de matériaux recyclables tels que l’aluminum ou encore le laiton, la cellulose ou le basalte.

Si le design de la voiture laisse penser à un moteur situé à l’arrière, Mini n’a pour l’heure pas encore communiqué sur les possibles moyens de propulsion de sa Vision Next 100. Un moyen de ne pas s’avancer sur des motorisations qui risqueraient de devenir obsolète d’ici un siècle.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s