Coeur de Mégane pour la Clio R.S.16

Les équipes de Renault Sport ont dévoilé lors du Grand Prix de Monaco une Clio R.S.16 survoltée, dotée du 2.0 turbo de la Mégane R.S. Trophy. 

Renault_78717_global_fr

La division sportive du constructeur au losange a encore frappé un grand coup avec ce show-car destiné à célébrer ses 40 ans ainsi que le retour du constructeur en F1. Présentée à Monaco lors du célèbre Grand Prix, la sportive se présente comme la Clio plus radicale de tous les temps.

Si l’on dit que l’habit ne fait pas le moine, ici en revanche, on sait déjà quoi s’en tenir au vu de son look qui en dit long sur ses ambitions.

Bouclier avant spécifique, voies élargies, nouvel aileron emprunté à la Clio R.S. Cup, ou encore feux LED RS Vision, cette création exclusive a de quoi faire rêver les passionnés. Habillée de sa livrée Jaune Sirius et chaussée de jantes 19 pouces noires, son style s’inspire des monoplaces F1 RS16, dont elle reprend d’ailleurs l’appellation.

A l’intérieur, les puristes seront ravis de découvrir la présence d’une boîte de vitesse manuelle à six rapports, et non la boîte automatique EDC de la Clio de série.

Réduction optimale de poids oblige, les sièges sports ont été remplacés par des sièges baquets plus légers, tandis que la climatisation et la banquette arrière ont tout simplement disparu.

Un véritable défi technique

Renault_78779_global_fr

Le véritable challenge pour les équipes Renault Sport était ici de faire rentrer le 2.0 turbo de la Mégane R.S. Trophy dans la Clio. Une tâche pour le moins difficile, d’autant plus que les ingénieurs n’ont eu que cinq mois pour concevoir la sportive des premiers sketches aux derniers tours de roues. Un vrai défi.

Pour réussir à caser le coeur de la Mégane dans le show-car, quelques contraintes techniques se sont vite imposées, ce qui a nécessité de revoir entièrement le système de refroidissement ainsi que les trains roulants, le système de freinage et la ligne d’échappement, équipée de silencieux Akrapovic.

Avec ses 275 chevaux et son couple de 360 Nm, la sportive promet des performances allant bien au-delà de la Clio R.S. Trophy 220, qui, pour mémoire, abat le 0 à 100 km/h en 6,6 secondes.

Annoncée comme un simple show-car, elle pourrait éventuellement donner naissance à une série exclusive ultra-limitée, écrasant alors toutes ses concurrentes.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s