Essai Peugeot 308 GTi, la sportivité accessible

Après la petite 208 GTi by Peugeot Sport, le constructeur au lion nous surprend une fois de plus avec cette 308 GTi, qui met la performance à la portée de (presque) tous. 

IMG_9015.JPG

Alors que sa petite soeur, la 208 GTi by Peugeot Sport était déjà fort appréciée, c’est au tour de la 308 d’arborer fièrement le badge tant convoité, que l’on retrouve sur les ailes avant, à l’arrière ainsi que sur le volant à méplat.

Bien qu’assez imposante, notamment au niveau de l’arrière-train, elle respire tout de même la sportivité, grâce au nombreux éléments tels que les prises d’air à l’avant ou encore la double sortie d’échappement chromée.

Le bouclier avant a également été revu afin de donner à cette 308 survitaminée ce petit côté sportif que l’on apprécie tant, sans pour autant tomber dans une face avant trop agressive.

La ligne est harmonieuse et sublimée par ce coloris bi-ton Coupe Franche, association réussie entre le Rouge Ultimate et le noir Perla Nera , en option au prix de 1 800 €. Un petit supplément qui offre un look résolument sportif à cette compacte, qui mise sur la sobriété plutôt que sur l’agressivité.

Un cockpit à la fois sportif et pratique

IMG_8905.JPG
©Une Fille au Volant

L’habitacle reprend sur notre version d’essai les teintes extérieures, avec sa sellerie noire surpiquée de rouge, qui rappelle la vocation sportive de cette 308 GTi.

On apprécie le petit volant, confortable à prendre en main ainsi que les très bonnes finitions globales du poste de conduite dans son ensemble.

On se sent parfaitement à l’aise pour avaler les kilomètres au volant, confortablement installé dans les sièges baquets qui offrent un excellent maintien, en plus d’un petit massage si l’envie vous prend, et ça il faut avouer que c’est plutôt sympa après une longue journée ou lorsque l’on est coincé dans les embouteillages!

L’I-cockpit se veut ergonomique, notamment grâce à son écran tactile permettant de gérer à la fois la climatisation, la musique ou encore diverses informations concernant la voiture, tout en bénéficiant de la navigation GPS. Coté instrumentation, on regrette le compte-tours à l’envers nécessitant un certain temps d’adaptation, bien que le reste du tableau de bord soit globalement plutôt bien pensé.

Alors que le poste de conduite respire la performance, la banquette arrière reste quand à elle fidèle au rôle premier de la 308 originelle, une compacte polyvalente capable d’accueillir aisément trois personnes sans trop de soucis. Idéal pour profiter des qualités d’une sportive tout en pouvant emmener ses enfants à l’école ou partir en virée entre amis sans craindre de manquer d’espace.

Performante mais pas radicale 

IMG_9045.JPG
©Une Fille Au Volant

Le look extérieur ne ment pas: cette 308 GTi mérite bien son badge et nous le prouve une fois de plus dès que l’on s’installe au volant.

Loin d’être une sportive radicale, elle sait néanmoins donner de la voix et se montrer très efficace lorsque l’on commence à titiller ton moteur 1.6 THP 270 ch couplé à une boite manuelle six rapports, dont la sonorité rauque est sublimée une fois le mode « Dynamic » enclenché.

En effet, deux modes de conduite sont proposés, normal et sport, qui entraîne un changement subtile dans le chant du bloc mais rendant également la voiture bien plus réactive à l’accélération.

Le petit volant offre une bonne prise en main, notamment en courbes, dans lesquelles la bombinette excelle grâce à son différentiel Torsen, déjà vu sur sa petite soeur 208 GTi by Peugeot Sport ainsi que sur le très apprécié RCZ R.

Avec ses 1 205 kg et son aspect assez massif, elle s’en sort néanmoins plutôt bien sur l’exercice du 0 à 100 km/h, qu’elle effectue en seulement 6 secondes. Avec une vitesse maximale de 250 km/h, la belle n’a pas à rougir face à ses concurrentes, la Mégane RS ou encore la Honda Civic Type R.

Les 330 Nm de couple à 1 900 tr/min répondent bien à l’appel et offrent de très bonnes reprises, un vrai bonheur sur les routes vallonnées du Vexin, où elle laisse s’exprimer tout son ADN résolument sportif.

Avec un comportement fiable et sportif sans pour autant être too much, cette 308 GTi se met à la portée de tous et offre de belles sensations à son volant tout en restant utilisable au quotidien, même dans les rues bouchées de la capitale malgré son gabarit imposant.

Le sport a tout de même un prix, puisqu’il faudra débourser 37 200€ pour s’offrir un exemplaire dans sa version de base, sans la teinte Coupe Franche mais incluant notamment un régulateur limiteur de vitesse programmable ou encore l’accès et démarrage mains libres.

Prix du modèle essayé: environ 39 500€.

Marie Lizak

Un grand merci à Peugeot pour le prêt de cette 308 GTi by Peugeot Sport.

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s