Voitures autonomes: le plaisir de conduite en péril?

L’arrivée de la mise à jour permettant le pilotage automatique à bord de la Tesla Model S relance le débat sur la voiture autonome. Le plaisir de la conduite est-il en train de disparaître avec l’avènement ce des nouvelles technologies?

Mercedes-Benz F015 Luxury in Motion ©Mercedes
Mercedes-Benz F015 Luxury in Motion ©Mercedes

On ne cesse de nous le rabâcher, la voiture du futur sera autonome ou ne sera pas. Nombre de prototypes présentés lors de divers salons, tels que la Mercedes F 015 Luxury in Motion, aperçue au dernier salon de Las Vegas, préfigurent ce que seront les véhicules et la mobilité de demain.
Le tout autonome fait rêver les grandes firmes américaines, notamment Google et Apple, mais c’est Tesla, avec l’arrivée d’un mode « pilotage automatique » sur sa Model S qui est sur le point de transformer ce rêve en réalité, ce qui relance le débat sur cette technologie du futur.

Des innovations pour la conduite de demain

Audi RS7 Piloted Driving ©Audi
Audi RS7 Piloted Driving ©Audi

Depuis toujours, l’idée d’une voiture sans conducteur nourrit les inspiration et les fantasmes les plus fous. Alors véritable utopie au siècle dernier, la voiture 100% autonome est aujourd’hui en passe de devenir une réalité.
Google, avec sa simplement dénommée « Google Car » participe activement à ce bond en avant, puisque ses véhicules ont désormais l’autorisation de se promener en liberté dans les rues de Mountain View, au coeur de la Silicon Valley en Californie.
Avec sa bouille toute mignonne, censée montrer le côté rassurant d’une technologie qui semble encore futuriste, cette petite auto est en réalité un véritable concentré d’innovations.
Bourrée de capteurs, radars, GPS et autres lidars, les petites créations de la firme donnent un aperçu de ce que sera le futur de l’automobile.
Les voitures autonomes, au-dela de la vitrine technologique, représentent avant tout un sérieux avantages concernant le confort et la sécurité, puisque le facteur humain est la cause de 90% des accidents, selon de récentes études. La voiture autonome sauverait donc des vies.
Les longs voyages ne seront plus synonyme d’ennui et de fatigue pour le conducteur, qui pourra en théorie se plonger dans un livre sans avoir à se soucier des limitations de vitesse ou des dépassement, en théorie.
Mais alors n’y a t’il que des avantages à ce que l’on nomme la voiture du futur?

La fin de l’art de la conduite?

Capture d'écran essai de la Tesla Model S Autopilot par Jalopnik. ©Jalopnik
Capture d’écran essai de la Tesla Model S Autopilot par Jalopnik. ©Jalopnik

La voiture autonome présente de nombreux avantages, c’est indéniable. Pourtant, cette innovation pose un véritable débat sur le plaisir de conduire et sur son hypothétique disparition.
Alors, la conduite telle qu’on la connaît est-elle en train de muter ou tout simplement de disparaître?
Rappelez vous, Audi avait secoué la planète automobile en présentant sa RS7 Piloted Driving, une auto capable de réaliser un tour de circuit sans aucune intervention du conducteur, poussant même le vice jusqu’a ne mettre personne à son bord.
Alors, si même le sport auto renonce à ses pilotes, comment ne pas croire que le tout autonome est voué à devenir une norme? Bien heureusement, le constructeur a lui-même remis les choses au clair en affirmant que cette RS7 a été avant tout conçue « dans le but de prouver ses capacités mais en aucun cas de remplacer les voitures de circuit traditionnelles. »
Ouf, nous voilà rassurés.
Alors la conduite à t-elle encore de beaux jours devant-elle? Il faut croire que oui, et bien heureusement puisque c’est avant tout pour cela que l’automobile fait encore rêver aujourd’hui, pour le plaisir de se battre avec la direction parfois un peu trop vieille, de pouvoir rétrograder pour faire ronronner le moteur ou tout simplement pour sentir que l’on a les commandes.

Même si les grandes firmes, dont Tesla, s’approchent de plus en plus de leur rêve ultime de rendre la voiture autonome et capable de réfléchir par elle-même, la banalisation de ce type de technologues est n’est encore pas pour demain.
Amoureux de l’art de la conduite, soyez donc tranquille, votre auto capricieuse a encore de beaux jours devant elle!

Marie Lizak

Publicités

2 commentaires

    • Merci pour ce petit complément! J’y était justement à Versailles et j’ai pu également tester cette Zoé à la sauce autonome. Lors de la rédaction de cette article je n’avait pas encore eu connaissance de cette voiture, c’est pour cela que je ne l’avait pas mentionné 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s