Renault Sandero RS, l’ovni au losange débarque en Argentine

Développée par Renault Sport, la future Sandero RS s’annonce comme une petite révolution dans la gamme sportive du constructeur au losange. Zoom sur cet ovni survitaminé.

©Renault
©Renault

Présentée officiellement jeudi dernier, cette future sportive au look surprenant, destinée au marché sud-américain fait beaucoup parler d’elle, notamment depuis la diffusion des vidéos la montrant s’amusant sur un circuit brésilien, toujours parée de ses camouflages.
C’est lors d’une conférence de presse à Bueno Aires en Argentine que la marque au losange a présenté deux des futurs modèles qui débarqueront en Amérique Latine, à savoir le pick-up Oroch ainsi que le Sandero RS.

Extérieurement, le style trapu du Sandero est bien présent et est sublimé par les éléments caractérisant cette déclinaison sport, tels que les stickers de bas de porte ou encore la double sortie d’échappement laissant présager un moteur performant.
Des boucliers spécifiques ont été ajoutés, donnant l’impression d’un diffuseur à l’arrière pour plus de caractère, tout comme la présence de jantes noires, une valeur sûre pour s’affirmer en toutes circonstances.
L’habitacle se veut à l’image du design extérieur, sportif, tout en gardant l’esprit du Sandero originel. Il se pare donc d’une sellerie noire, agrémentée de rappels rouges et blanc, ainsi que du logo R.S sur le volant.

©Renault
©Renault

Un moteur 2.0 attendu pour un poids contenu

N’en déplaise à certains, cette future Sandero survitaminée ne sera pas animée par un moteur 1.2 TCe comme beaucoup ont pu le penser mais par un bloc 2.0 16V atmosphérique développant 145 ch couplé à une boite manuelle six rapports.
Bien que les performances n’aient pas encore été annoncées pour l’heure, la petite auto promet de très bonnes sensations, notamment grâce à son poids raisonnable. Un jouet qui s’annonce amusant à piloter, si l’on ne recherche pas seulement la vitesse pure comme l’on pourrait le faire avec une Megane RS par exemple.
Loin d’être une voiture low-cost, la Sandero RS sera équipée d’un ESP doté du programme sport mais également de quatre freins à disque, ainsi que de nouveaux réglages de suspensions plus sportifs.

Sa commercialisation est prévue pour début 2016 en Argentine mais elle ne viendra pas sur le Vieux Continent, notamment en raison du fait qu’elle ne soit pas conforme à la norme Euro 6 mais également pour ne pas entrer en concurrence avec la Clio RS.

Marie Lizak

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,’script’,’//www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’);

ga(‘create’, ‘UA-64289718-1’, ‘auto’);
ga(‘send’, ‘pageview’);

</script>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s