Alpine Célébration, la renaissance d’un mythe

Annoncée depuis 2012 à travers plusieurs concept, la renaissance de la marque française devrait avoir lieu dès 2016, comme semble le confirmer le prototype Alpine Celebration présenté lors des 24 heures du Mans.

©Alpine
©Alpine

C’est un évènement pour tous les passionnés de sport automobile mais surtout de la marque emblématique fondée en 1955 par Jean Rédélé, alors concessionnaire Renault.

Après la présentation du prototype en 2012 lors du Grand Prix de Monte-Carlo puis l’arrivée de la version Gran Turismo Vision lors du Festival Automobile International, c’est désormais au tour de la Célébration, en hommage aux 60 ans du constructeur, de nous faire rêver à une prochaine renaissance, qui aura lieu en 2016, avec la présentation au Mondial de Paris de la première « nouvelle » Alpine de série.

©Alpine
©Alpine

Un design qui puise dans le passé tout en regardant vers le futur

Moins ramassée que son illustre devancière, cette Célébration en reprend pourtant la silhouette et les codes stylistiques, notamment à l’avant ou l’on reconnait parfaitement l’héritage de la mythique A110.
Les projecteurs avants et les feux additionnels font également partie des éléments repris de l’ancienne génération, tout comme la longueur d’environ 4m, comme son ainée.
Bien que ce concept puise dans le design initié par la mythique sportive, Bernard Ollivier, patron d’Alpine refuse de dire que le style s’inspire du passé.
Selon lui, « il y a des clins d’oeil à la berlinette mais cela s’arrête là. Nous voulons faire une voiture moderne, bien dans son époque. »
Ne parlez donc surtout pas de néo-rétro, mais bel et bien d’un tout nouveau style, résolument tourné vers le futur, bien qu’inspiré par l’histoire de cette auto.

©Alpine
©Alpine

Des données techniques encore floues

Même si la marque se refuse à évoquer les caractéristiques techniques de la sportive, les rumeurs vont bon train quant à la motorisation qui se cache sous le capot.
Parmi les théories les plus probables, elle pourrait se doter d’une évolution du 4 cylindres 1.6 turbo présent dans la Clio RS. Sa cylindrée serait augmentée à 1.8, ce qui la ferait alors atteindre les 259 chevaux.
La structure de l’auto serait en aluminium, et non en carbone comme beaucoup ont pu le penser, afin de l’alléger pour s’approcher de la tonne, afin de concurrencer directement l’Alfa Romeo 4C, entre autres.
Cette voiture, au fort contenu émotionnel se doit de faire un retour réussi, c’est pour cela que le constructeur se refuse à donner trop d’informations, la stratégie marketing n’ayant pas encore été mise en place.
Son prix se situerai aux alentours de 50 000€, bien qu’il ne soit pas encore définitif.

Marie Lizak

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,’script’,’//www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’);

ga(‘create’, ‘UA-64289718-1’, ‘auto’);
ga(‘send’, ‘pageview’);

</script>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s