Grossesse et conduite, les bons gestes à adopter

Aux dernières nouvelles, être enceinte n’est pas une maladie et la conduite n’est donc pas proscrite aux futures mamans. En revanche, quelques bons gestes sont de rigueur pour un voyage en toute sécurité.

Quel bonheur, vous apprenez que vous allez bientôt être maman! Oui, mais il y a un petit souci qui vous tracasse, comment concilier votre grossesse et votre passion de l’auto?
Heureusement, la conduite n’est absolument pas incompatible avec la grossesse, à condition bien sur de suivre certaines règles de sécurité élémentaires pour garantir un bon voyage à la future maman comme au bébé. Suivez le guide!

Avant de faire quoi que ce soit, consultez votre médecin qui sera en mesure de vous dire si vous pouvez conduire ou non, en prenant en compte le stade de la grossesse ainsi que votre état de santé.
Attention, en cas de risque d’accouchement prématuré, la conduite est vivement déconseillée.
Si vous prévoyez un long trajet ou si la fatigue se fait sentir, pensez à opter pour un autre mode de transport tel que le train ou l’avion pour vos voyages.

Si malgré tout vous n’avez pas le choix de prendre la voiture, quelques conseils peuvent vous être utiles.
Tout d’abord, évitez bien sur les journée classées rouge, de forte chaleur ou au contraire de grand froid, tout particulièrement le premier mois, où les nausées sont très importantes.
Pensez à vous arrêter tous les 100 Km/h ou toutes les deux heures, une pause utile pour vous dégourdir les jambes, boire un peu mais également reposer le conducteur.
Si c’est vous qui pilotez, ne conduisez pas plus de 3 heures et évitez de passer par des routes défoncées, les secousses pouvant provoquer des contractions.

©misspouette
©misspouette

La ceinture de sécurité, indispensable mais à utiliser avec précaution

Beaucoup d’idées reçues circulent sur le fait que la ceinture de sécurité est déconseillée aux femmes enceintes. C’est évidemment faux et les études prouvent que c’est justement l’absence de ceinture qui serait le plus dangereuse pour le bébé puisqu’elle triplerait le risque de donner naissance à un enfant mort-né, et bien sur l’accident augmente considérablement le risque d’un accouchement prématuré.
Pour utiliser la ceinture de manière optimale, suivez ces quelques conseils.
Placez la sangle ventrale le plus bas possible sous votre ventre, ne vous inquiétez pas, elle ne fait pas mal au bébé. Néanmoins, il faut savoir que les places les plus sures sont celles à l’arrière puisqu’elles sont équipées de ceintures trois points.
Si vous devez vous asseoir à l’avant, reculez le siège au maximum pour pouvoir étendre vos jambes et ne désactivez surtout pas l’airbag.
Une aide existe pour vous aider à placer la ceinture correctement, le dispositif Protectbaby, à utiliser à partir du deuxième mois de grossesse.

Pour un voyage agréable, portez des vêtements souples et pensez à incliner le siège légèrement en arrière afin d’avoir une position confortable. Vous pouvez également poser un coussin derrière votre dos pour soulager vos lombaires, très sollicités durant la grossesse.

En cas de doute sur votre état de santé, évitez la voiture et ne prenez surtout pas le volant, les symptômes tels que la nausées, le risque de malaise ou encore l’irritabilité peuvent altérer votre conduite.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s