Audi RS7 Piloted Driving: Le pilotage sans pilote

Les voitures sans conducteur vous paraissent encore loin ou peu évoluées? Cette Audi vous fera changer d’avis, c’est sur. Rencontre avec la plus performantes des voitures autonomes.

C’est une voiture qui va révolutionner le sport automobile et qui va surement faire grimacer les puristes puisqu’elle incarne définitivement le futur mais aussi peut-être la fin des pilotes pour certains.

Une technologie de pointe pour un monstre de 530 chevaux

Rouler sur un circuit sans conducteur ne s’improvise pas et il a fallu 5 jours à cette Audi pour « apprendre » la moindre courbe du circuit d’Ascari, une piste privée en Espagne.
Pour cela, elle est équipée de plusieurs caméras 3D afin de cartographier chaque circuit sur lequel elle évolue ainsi que d’un système GPS très précis puisqu’il calcule sa position au centimètre près, ce qui nécessite une borne d’appoint à proximité.
Le signal de la position GPS est ensuite envoyée à la voiture via une transmission radio haute fréquence.
Avec une vitesse de pointe de 250 km/h, il n’y a pas de place pour le doute et encore moins pour la prise de risque, c’est pour cela qu’elle a été programmée avec une certaine marge de sécurité et qu’elle nécessite tout de même la présence d’un ingénieur pour parer une éventuelle défaillance.

©Audi
©Audi

La fin du pilotage traditionnel?

Beaucoup s’interrogent sur l’avenir du métier de pilote avec cette voiture, qui sème la discorde dans le monde de la course automobile.
Il est vrai que beaucoup s’interrogent sur l’utilité d’un tel véhicule et sur les voitures « sans conducteur » en général, à cela, Audi répond que « Demain, les voitures autonomes prendrons le relais quand le conducteur […] est dépassé, en cas d’urgence à haute vitesse par exemple » et pour le constructeur les démonstrations sur circuit telles que pour cette RS7 servent avant tout à témoigner de l’avancée des technologies.
En effet, pas question de créer des voitures totalement sans pilote, cette Audi a été créée dans le but de prouver ses capacités mais en aucun cas de remplacer les voitures de circuit traditionnel.
Thomas Müller, directeur du développement de systèmes de freinage, de direction et d’assistance au conducteur chez Audi ajoute que « Une voiture sachant piloter « à la limite » pourra suppléer le conducteur en situation de danger », elle ne le remplace pas mais l’aide.

Une voiture révolutionnaire donc, conçue pour impressionner et faire évoluer les systèmes de conduite autonome mais en aucun cas pour faire disparaitre les pilotes, qui ont encore de beaux jours devant eux.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s