Fiat 500 X: Le pot de yaourt en 4 roues motrices

Fini le petit pot de yaourt italien que l’on connait si bien, aujourd’hui place à la 500 X, la version SUV de la 500 L, déjà très agrandie par rapport à la petite 500. Zoom sur une Fiat qui a bien changé.

A l’image de la Mini Countryman, Fiat s’attaque aussi au gros gabarits, comme le prouve cette déclinaison de la 500 Lounge (plus communément nommée 500 L), la 500 X, cependant, elle n’a plus rien à voir avec la mythique 500, bien qu’elle conserve quelques éléments stylistiques tels que les phares ronds ou encore la silhouette tout en rondeur. Comme beaucoup de SUV, ce dernier se décline en version deux et quatre roues motrices, utile pour jouer les aventurier, tout en restant tout de même près des routes, cette Fiat n’étant tout de même pas réellement conçue pour concurrencer Land Rover, il ne faut pas rêver.

©NetCarShow
©NetCarShow

Un design originel et audacieux

Au niveau du design, on retrouve facilement ses repères et surtout les codes de la marque, tels que les doubles phares ronds, les chromes ou encore le toit arrondi aboutissant sur un hayon incliné. Ici, le maître mot est bel et bien « courbes », pour retrouver l’esprit originel de la célèbre petite italienne. Pour le coté SUV, les ailes se sont agrandies pour accueillir des éléments de plastique brut, comme l’on retrouve sur l’Opel Adam Rocks par exemple.

©NetCarShow
©NetCarShow

Le seul point faible esthétiquement parlant de ce gros pot de yaourt sont les gros feux arrières façon Mini, qui dénaturent l’italienne, sans pour autant être rédhibitoire non plus. Il faut savoir qu’une multitude de combinaisons existent pour cette auto, en effet, vous aurez le choix entre deux styles, deux ambiances, deux transmissions, quatre moteurs et trois boites de vitesses, même si Fiat a pensé à tout et a mis en place des associations, pour ne pas se perdre. On peut par exemple citer la combinaison avec le moteur 2.0 litres diesel de 140 chevaux accordée à la transmission 4X4 et une boite de vitesse automatique à 9 rapports. Avec cette association est disponible la finition Cross ou Cross + équipé » d’un kit carrosserie, une ambiance intérieure et des équipements dans l’esprit tout-terrain.

A l’intérieur, le design originel tout en rondeur de la petite 500 est toujours très présent, avec des matériaux et une finition de bonne qualité. La position de conduite est haute et réglable facilement et de manière précise, de plus les sièges offrent un bon maintien latéral, utile pour les longs voyages sans se casser le dos. A l’arrière, l’habitabilité est grande, ce qui est d’autant plus impressionnant compte tenu du toit incliné qui aurait pu gêner les personnes sur la banquette arrière, ce qui n’est finalement pas le cas. Le coffre de 350 litres est dans la moyenne des véhicules de sa catégorie comme l’Opel Moka ou encore la Mini Countryman même si il fait 100 litres de moins que celui du Renault Captur.

©Turbo
©Turbo

Sur route, de bonnes performances mais un poids handicapant

La 500 X emprunte son chassis à la 500 L, qui est le même que son cousin (très) éloigné, le Jeep Renegade, duquel il hérite de la transmission intégrale, ce qui donne une sensation de conduite dynamique, plus que confortable, notamment pour la version 2.0 litres 4X4, dont les suspensions sont exagérément rigides. La version présentée ici est tout de même performante, car elle effectue le 0 à 100 en 9,8 secondes, mais est néanmoins pénalisée par son poids de 1 495 Kg, ce qui se ressent dans la conduite mais également dans la consommation, qui grimpe à 5,5 litres en consol mixte. Même si ce n’est peut-être pas le meilleur SUV au monde, la 500 X s’en sort plutôt bien et arrive à rester dans la course entre ses concurrents, notamment le Renault Captur en France, même s’il sera probablement assez difficile de détrôner ce dernier, déjà bien implanté et Made In France qui plus est. Pour s’offrir ce petit SUV made in Italy, il faudra compter 15 000 € pour la version de base équipée d’un bloc essence 1,6 litres de 110 chevaux en boite manuelle. Il faudra en revanche patienter jusqu’en février 2015 pour le lancement de la Fiat.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s