Edito

Le monde automobile peut paraître macho et inaccessible, et pour certains, l’archétype du passionné d’autos est un homme, en général macho, bien sur, qui ne voit que par les gros moteurs et les belles carrosseries. Ce genre de mec qui se rend au salon de l’auto pour admirer aussi bien les voitures que les jeunes femmes qui les présentent, et qui ne peuvent s’empêcher de faire des blagues assez lourdes, que vous devez certainement avoir en tête.
Que je vous rassure de suite, ces hommes là, ce sont des beaufs, et contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas ce qu’on rencontre en majorité dans ce milieu, même s’il est vrai (ne nous le cachons pas) qu’il y en a un sacré nombre. (Et pour cela, je vous laisse découvrir ce post, pour mieux appréhender l’animal: http://www.nioutaik.fr/index.php/2007/08/16/374-le-guignolo-beauf)
Je vais tout de même tenter de vous montrer dans ce blog que le monde de l’auto n’est pas inaccessible comme on pourrait bien le penser mais qu’au contraire, elle rassemble des personnes de tout horizons, de tout age et de toute condition, des jeunes, des plus vieux, des hommes et….des femmes!
Et c’est justement à cette dernière catégorie que je vais m’intéresser ici, bien que tout le monde est invité à partager cette belle passion sur ce blog, of course.

Alors suivez moi, allumez les moteurs, et c’est parti!

Marie Lizak

Publicités

2 commentaires

  1. On note tout de même que le machisme et la culture beauf fait partie intégrante de la culture automobile.
    le mouvement futuriste italien de Tommaso Marinetti qui était machiste violent révolutionnaire crée 1909 avec son manifeste la passion automobile
    la vitesse et la violence

    J'aime

    • Et oui malheureusement, même si c’est en train de changer avec les nombreuses femmes qui se mettent aussi à l’automobile.
      Ce milieu reste très machiste, je pense que le salon de l’auto est un des meilleurs exemples mais les femmes sont de plus en plus présentes dans ce domaine.
      L’automobile est un milieu encore plein de clichés qu’il faut essayer de faire disparaître, même si cela est difficile tant ils sont ancrés dans l’inconscient collectif.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s